lundi 12 juillet 2021

Crash-Test - Robe Jakasserie - Melle Malabar

10 jours avant le départ en vacances, j'ai fait un point sur la garde robe de ma fille. Fichtre, elle manquait de robes (en vrai non mais Mlle ne veut plus mettre les robes taille empire parce que, je cite, "ça fait gros là"). Résultat, les 4 robes Olympe que je lui ai cousu (issue de mon dernier livre) sont mises de côté, génial, j'adore !

Hop, je passe vite une commande de tissus (avec ma fille parce qu'elle a atteint l'âge compliqué où elle devient archi sélective) et je cherche des patrons de robes à taille "classique" (bah oui, la taille empire ça fait "gros là", je vous le rappelle). 

La robe Jakasserie répondait à tous les critères et, cerise sur le gâteau, je ne l'ai jamais cousu (j'adore coudre des nouveaux patrons).

DÉTAIL DES PATRONS


- Il s'agit de la robe Jakasserie de la créatrice Melle Malabar. C'est une robe à réaliser en jersey, avec une jupe qui tourne et un dos noué. 
Vous pouvez acheter le patron pour 8,50€ sur Makerist et 6,90€ sur la boutique de Melle Malabar.
La robe est proposée des tailles 98 cm (environ 3 ans) à 152 cm (environ 12 ans).
Pour rappel, makerist est partenaire de EbuyClub, le site de cash-back qui permet de gagner 4% sur ses achats sur la boutique. Je suis membre depuis 10 ans, je peux vous dire que ça fonctionne super bien. Je vous en parle dans cet article (je peux vous parrainer également si ça vous intéresse 😀 ).

- Les 2 pièces dos sont doublées pour une jolie finition.

- Le montage est astucieux. Il y a certains points à cogiter pour ne pas se tromper mais dans l'ensemble, retenez que l'on coud toujours endroit contre endroit. Karine (alias Melle Malabar) utilise beaucoup la technique du burrito (appelée encore technique du fourreau) pour doubler la robe. Ca peut être déroutant la 1e fois mais Karine l'explique très bien.

- Les explications sont claires et accompagnées de photos explicatives.

- Les marges de couture ne sont pas comprises (enfer et damnation). Que c'est relou ! Attention à bien lire le cahier technique avant de vous lancer tête baissée dans la coupe du tissu. Certaines marges doivent être impérativement de 1,5 cm au niveau de l'encolure et emmanchures de la pièce devant, je vous vous aurai prévenu !

TISSU UTILISE


    J'ai laissé ma fille choisir le jersey sur la boutique Lulu La Luciole (pour avoir un niveau de confiance sur la portabilité de la robe de 100%). Coup de cœur partagé pour ce jersey (ça tombe bien, je déteste coudre du tissu que je n'aime pas). Que ce tissu est beau et qu'une qualité de folie. Le toucher est à tombé, on dirait de la peau de pêche, hummmm, un régal.
Mince, il restait 1m sur la boutique et j'avais besoin de 1,10 m. J'ai tenté tout de même. Résultat, j'ai pu couper la robe dans mon coupon en mode Tétris mais pas la doublure du corsage dos. J'ai utilisé une chute de jersey de mon stock qui était le plus assorti (je n'ai pas d'uni et parfois, ça me fait défaut. Ici, ça aurait été sympa).

     L'élastique dos de 1 cm de large vient de la boutique Mercerie Extra.

MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5 , ma surjeteuse une Bernina 800DL et ma recouvreuse une Juki MSC-1800.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.


Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !

Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).


TAILLE CHOISIE

    Chez Melle Malabar, on se réfère à la stature de l'enfant, il n'y a aucune notion d'âge.
Ma fille de 8 ans mesure 134 cm (équivalent à un 9 ans), je me suis dirigée sur cette longueur pour toutes les pièces. Par contre, elle a un petit bidon donc pour être certaine que la robe ne soit pas trop moulante, j'ai opté pour le 140 cm en largeur (équivalent à un 10 ans, sa taille du commerce). 

Au niveau longueur, la robe est un chouilla courte, c'est joli mais je sais que l'année prochaine elle ne sera plus mettable. Ma fille a pourtant pile la stature 9 ans. J'aurai du allonger la jupe de 2-3 centimètres pour que ce soit portable 2 années. Au niveau largeur, c'est parfait ! Le corsage dos était trop large avec la longueur d'élastique proposé dans le tuto, on apercevait sa culotte, j'ai du le serrer à fond.

En résumé, le modèle taille tout juste en longueur, ne pas hésiter à allonger la jupe de quelques centimètres. En largeur, c'est parfait, essayez la robe sur le modèle avant de fixer l'élastique dos pour l'ajuster au mieux.

MODIFICATIONS APPORTÉES

- Aucune.

TECHNIQUES

- L'assemblage comporte quelques points originaux. Par exemple, il faut faire un ourlet au niveau de l'encolure et des emmanchures devant (première fois que je vois ça). J'ai procédé en mode "épinglage à mort. Il faut tirer le tissu pour qu'il épouse bien l'arrondi et ne pas hésiter à repasser avec un bon coup de vapeur avant couture. La petite jauge de couture est très pratique pour marquer les repères de pliage.

- J'ai utilisé ma surjeteuse pour l'assemblage et ma recouvreuse pour la réalisation des ourlets.

PROBLÈMES RENCONTRES


- Aucun, j'ai aimé coudre cette robe et je me suis appliquée. Je l'ai réalisé en 2 fois et, quand c'est le cas, je me rends compte que j'y prends plus de plaisir et que je soigne bien plus mes finitions.

LES PLUS ET LES MOINS DU PATRON

Les plus : 
- le prix sympa
- l'originalité de la robe
- le livret d'instructions clair
- le modèle taille bien

Les moins : 
- marges de couture et d'ourlet non incluses
- petit bémol sur la finition de la coulisse dos dans laquelle on glisse un élastique. Ce n'est pas le plus heureux (même si je ne vois pas comment il est possible de mieux faire).

RESULTAT

    Ce tissu est vraiment canon, il est peps, estival, les couleurs sont dinguottes. Je suis étonnée que je ne me sois pas arrêtée dessus avant, il est pourtant en boutique depuis quelques temps.
La robe est originale. De face, on dirait une robe classique et hop, de dos on a le twist qui fait tout. Je vous ai mis plusieurs photos de l'intérieur pour vous donner une idée du montage.








1 commentaire:

  1. Je l'ai cousu il y a peu tu peux les voir sur le blog. J'ai doublé le devant aussi pour la seconde version et j'aime carrément plus comme cela car je n'ai pas de recouvreuse ! Je te rejoins sur l'élastique du dos 😉

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)