mercredi 21 octobre 2020

Un bomber de Viking


J'ai acheté ce tissu vikings il y a des lustres dans l'optique de coudre un haut pour mon fils. 2 ans plus tard, ce n'était toujours pas fait mais mon p'tit mec n'avait pas oublié.
Mon fils grandissant, le coupon commençait à devenir un peu court pour un projet.

DÉTAIL DU PATRON

- Il s'agit du bomber Connor issu du magazine Fibre Mood n°1.

- Je vous ai parlé en détails du magasine dans un article dédié que vous pouvez lire en cliquant ici.

- C'est ma seconde version du bomber Connor (je l'adore car il n'a pas de fermeture éclair). Je vous en parle dans l'article crash-test.

TISSU UTILISE

J'ai utilisé un summersweat (sweat intérieur bouclettes plus fin) qui vient de la boutique Lulu La Luciole. Regardez moi ces graphismes, ce tissu est juste canon et les couleurs.... J'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee. Un tissu qui raconte une histoire. Malheureusement il est en rupture de stock depuis bien longtemps.

Je l'ai associé à un jersey rayé moutarde/blanc de mon stock, acheté en même temps que le sweat viking. Il est en rupture aussi mais vous pouvez en trouvé des tas d'autres modèles sur la boutique.

Il est préférable d'utiliser des tissus de même poids. Ici j'avais un summersweat et un jersey. J'ai donc doublé les pièces en jersey pour apporter la tenue suffisante.

Le bord-côte vient aussi de la même boutique et est totalement assorti aux tissus (c'est pratique car tous les tissus sont de la même marque).

MATÉRIEL


Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !



Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).




TAILLE CHOISIE

J'ai recopié le patron dans une taille supplémentaire soit un 10 ans sans ajouter de marges de couture pour mon fils de 7 ans qui met du 8 ans du commerce. Résultat, c'est un peu grand, c'est bien, il le mettra longtemps :o)

MODIFICATIONS APPORTÉES

- je n'ai pas ajouté de marges de couture.

TECHNIQUES

- Pas de techniques compliquées sur ce modèle.
 La difficulté réside dans le tissu utilisé. 

PROBLÈMES RENCONTRES

- Aucun, c'est un modèle facile à faire.

RÉSULTAT

Mon fils est content de son gilet coloré. Il le porte régulièrement.




mardi 13 octobre 2020

Crash-Test - Sweat Apollon Homme - I Am Patterns


Je vous présente mon homme :o) C'est une première sur ce blog : une cousette pour homme ET mon mari qui prend la pose !
Il était temps, grand temps, que je couse enfin quelque chose pour lui, non pas qu'il soit très demandeur mais ça me titillait.

En voyant passer, l'année dernière (et oui cet article date un peu :o) ), le nouveau patron de I Am Patterns cet hiver, un sweat homme, cela m'a donné l'envie (d'avoir envie). 

DÉTAIL DU PATRON

- Il s'agit du sweat I Am Apollon Men de la marque I Am Patterns. C'est la première fois que je teste un patron de cette marque que je connais pourtant depuis longtemps.


- I Am Patterns, c'est l'histoire de 2 sœurs : Marie-Émilienne et Blandine. La marque française (comme son nom de l'indique pas :o) a été créée en 2015 et propose un vingtaine de patrons essentiellement pour femme, depuis peu pour homme. Ces patrons sont simples mais pas pour autant classiques. Certains modèles ont une coupe très originale que l'on ne voit pas partout. 
Marie-Emilienne Viollet est aussi l'auteure de 5 livres de couture.

- Apollon est à la base un patron de sweat pour femme qui a été décliné pour homme récemment. Il s'agit d'un sweat (à coudre dans un tissu stretch) tout simple, disponible en une seule déclinaison avec des finitions en bord-côte au niveau de l'encolure, poignets et ourlet.

- Vous trouverez le patron du sweat Apollon Men sur la boutique de la marque pour les tailles XS à XXL. Le patron PDF est au prix de 9.90€  et le patron papier à 15€.

<mode aparté : on>
A sa sortie, le patron pdf coutait 12€, je trouvais cela vraiment exorbitant pour un patron si simple disponible en 1 seule variation. La marque a du être en phase avec cela car le prix est désormais de 9.90€.
<mode aparté : off>

- La marque propose un tuto sur son blog afin de créer des découpes géométriques sur le sweat et pouvoir mixer les tissus. C'est un petit plus si on n'est pas à l'aise avec le patchwork.

- J'aime beaucoup le design apporté au livret d'instructions ou à la page patron. Ca donne un look "industriel". En un coup d’œil, on reconnait la marque, c'est une vraie signature.
- Le livret d'instructions est sous forme de schémas accompagnés de texte. Il est assez succin (3 pages dont la page de couverture) mais cohérent avec le projet. Le montage d'un sweat ou tee-shirt comporte peu d'étapes.

- Le livret contient quelques astuces, la préparation des tissus, un rappel sur la couture des tissus stretch à la machine à coudre et un plan de coupe (top si on débute).

- Les marges de couture sont comprises (ça c'est cool) mais il faut chercher pour le savoir. Perso, j'aime que cette info est inscrite de manière claire sur le livret mais aussi sur la page patron. On ne doit pas avoir à chercher.
Les marges sont donc de 0.5 cm (ce qui est rare pour un projet conçu pour la surjeteuse). La créatrice conseille d'ajouter 0.5 cm de plus pour une couture à la machine soit 1 cm au total (de ce que j'en ai compris).
A la couture, je dois avouer avoir apprécié les marges de 0.5 cm pour une couture à la surjeteuse. C'est plus facile à respecter et les tissus se positionnent mieux lors de la couture. C'est top !

- Autre élément que j'ai du chercher, c'est la stature prévue pour le modèle. Ayant l'expérience, c'est une info qui m'intéresse grandement mais quand on n'a pas l'habitude, on peut vite zapper et décalquer le patron tel quel. QUELLE ERREUR !! 
Le livret ne parle absolument pas de cet ajustement, la page patron ne contient pas les lignes d'allongement ou rétrécissement, idem pour les manches.
J'ai trouvé l'info sur le site web de la marque, le patron est donc prévu pour une stature de 1.75m. Autant vous dire qu'avec les 1.83m de mon mari, le sweat non modifié aurait été bien trop court et bon à donner.

- La page patron est facile à assembler. Et top du top, on peut choisir d'imprimer au format A4 (feuille classique d'imprimante) mais aussi en A3! L'imprimante du boulot permet ce format et ça fait donc 2 fois moins de feuilles à assembler (le pied !).

- Les pages patron tombent parfaitement, aucun soucis d'assemblage. 
Par contre, il manque le cran de montage d'épaule sur la tête de manche. C'est un repère classique qui permet de faciliter le montage des manches, c'est un peu dommage même si j'avoue ne pas avoir eu de soucis. Les pièces s'assemblent vraiment parfaitement !

- L'assemblage du sweat est strictement identique à ce que j'ai l'habitude de faire. J'ai juste ajouté les surpiqûres finales des bandes d'encolure, poignets et ourlet. Je trouve que ça finit mieux le vêtement et l'encolure se place mieux.

- J'ai utilisé mon papier patron fétiche (ultra économique) pour reporter le patron.

TISSU UTILISE


C'est là que ça devient compliqué : trouver un tissu à motifs qui pourrait plaire à mon cher et tendre (et que j'aimerai coudre)...
Lui qui ne s'habille qu'avec de l'uni (moi qui aime tant les couleurs et les imprimés), c'était un challenge.
J'aurai pu lui coudre un sweat tout simple dans un tissu uni mais je n'arrivais pas à m'y résoudre (je DÉTESTE coudre de l'uni, mais d'une force). Et puis à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, n'est-il pas?

Évidemment, j'ai trouvé mon bonheur dans la boutique aux merveilles de Marie à savoir Lulu la Luciole. Ce tissu a été épuisé en un éclair, j'ai loupé ma chance une première fois. Et puis il est réapparu quelques semaines après et j'ai enfin pu l'avoir !

Ce tissu m'a permis de tester les sweats de la marque See You At Six. il s'agit du modèle Mountains Orion, de couleur vieux bleu et noir qui représente des montagnes. Le sweat est souple et assez léger, il s'apparente à un summer sweat et l'intérieur est composé de fines bouclettes. La couleur est plus lumineuse en vrai que sur le net, j'étais ravie à la réception.

Je l'ai associé à un bord-côte noir Lillestoff de la même boutique pour trancher (comme j'aime). Ce bord côté est vendu au mètre (que c'est compliqué de trouver du bord côte au mètre) et c'est top car j'ai pu couper la bande d'ourlet en un morceau. Le bord-côte tubulaire ayant une si petite largeur qu'il n'est pas rare de devoir scinder ses bandes.

Petit conseil : Sur le net, on voit ce tissu souvent associé à un bord côté du même bleu. Je pense qu'il faut toujours s'imaginer le vêtement porté (et avec quoi il sera porté). Ici, étant destiné à mon mari, ça sera sans doute sur un jean, j'ai donc tranché avec du bord côte noir. Bord côte bleu sur jean bleu, ça aurait été fade.

Comme il me restait suffisamment de tissu, j'ai choisi de coudre un sweat pour mon fils. J'ai choisi le patron Andrea de la marque Petit Patron dont je vous parlais dans cet article. Ca a donné un premier duo père/fils qui a plu aux 2 intéressés.

MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !




Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).




TAILLE CHOISIE

Ce fut encore un challenge. Ce sweat étant le cadeau d'anniv de mon mari, je ne pouvais pas prendre ses mesures. J'ai donc couper sa taille du commerce, soit un M.
En vérifiant avec un pull du placard, je me suis dit que ça irait (en croisant les doigts et les orteils).

Pour la longueur (vous savez, la fameuse stature que j'ai eu bien du mal à trouver), j'ai coupé le devant et dos à peu à quelques cms du bas des emmanchures en ajoutant 8 cm (pour passer de 1.75 à 1.83m).

J'ai procédé à la même chose avec les manches en ajoutant 3 cm à quelques cms du bas de l'emmanchure (on n'ajoute jamais de longueur en bas des manches au risque de trop les resserrer et les déformer).
J'ai vérifier avec un tee-shirt manches longues du placard pour voir si je n'allais pas dans le mur.

Résultat, l'encolure dos baille mais pas à cause de la longueur de la bande ou encore d'un soucis de tension régulière. Je pense qu'il y a un surplus de tissu. Fichtre, c'est la première fois que je vois ça. Aucun retour de ce genre sur le net. J'en déduis donc que cela vient de la morphologie de mon mari. Je vais devoir faire une modif de patron pour raccourcir un peu l'ampleur uniquement en haut du dos (en jouant sur les épaules je pense) pour les prochaines versions.

MODIFICATIONS APPORTÉES

- J'ai allongé les pièces devant, dos et manche pour coller à la stature de mon mari.

- J'ai surpiqué les bandes au point triple stretch de la machine à coudre. C'est une étape que je fais systématiquement. Ça plaque bien l'encolure, ça permet au vêtement de bien se mettre en place après le lavage. J'utilise le pied à double entrainement systématiquement. C'est pour moi un pied obligatoire pour coudre des tissus stretchs à la machine. Je vous en parlais en détail dans cet article.
La surpiqûre peut gondoler (notamment au niveau de l'ourlet), il suffit d'un coup de fer à repasser vapeur à fond pour que tout rentre dans l'ordre.

TECHNIQUES

- L'assemblage est très facile, c'est un projet top pour aborder la couture des tissus stretch sans avoir les "difficultés" d'un jersey souple qui peut roulotter, glisser...

- Je vous conseille de lire mon article dédié à la couture des tissus extensibles à la machine, j'y livre toutes mes astuces.

PROBLÈMES RENCONTRES

- la recherche de la stature prévue du modèle trouvée uniquement sur le site internet (1.75m).

- le manque des lignes d'allongement/rétrécissement sur les pièces patron pour ajuster à la stature.

RÉSULTAT

Mon mari a fait une tête bizarre en ouvrant le cadeau, le choc sans doute. Le lendemain, il le portait fiérement pour aller au boulot. C'est signe qu'il lui plait :o) 1 an plus tard, il porte toujours son sweat très régulièrement (il n'a d'ailleurs pas bougé, vive les tissus de qualité !).
Il s'est aussi pris au jeu du shotting photo (des mois plus tard) et j'adore le résultat ! Merci, merci. Je sais que ça ne doit pas être facile de figurer sur le blog couture de sa femme ;o)