vendredi 22 juillet 2022

Matériel - Les jauges de couture métalliques


Je voulais vous parler de ce petit outil : la jauge de couture métallique. Je ne pourrais plus m'en séparer et je l'adore tellement que récemment, je m'en suis achetée une seconde pour en avoir toujours une sous la main.

Pour voir d'autres articles traitant du contenu de la boite à couture, c'est ici.

C'EST QUOI?

La jauge de couture est un petit outil couture qui permet de relever et marquer rapidement et précisément des mesures. Il en existe en métal ou en plastique. Je vous conseille grandement la version métallique plus costaud et résistante à la chaleur.

Cet outil multifonction permet de reporter des boutonnières (et d'en marquer le centre), de tracer des valeurs d'ourlet, de reporter différentes mesures au moment de la coupe des tissus mais aussi durant l'assemblage...

Perso, je l'utilise pour chaque de mes projets couture : 
- pour marquer les ourlets afin de savoir où plier le tissu (sur la photo avec le Chaco Liner)
- de tracer différentes mesures lors de l'assemblage comme quand j'assemble une bande d'encolure en V (mon tuto ici)
- de vérifier que je couds à la bonne valeur de couture

Je vous donne un aperçu de sa taille :

 
Il est aussi possible de plier directement l'ourlet en utilisant cette jauge. Le coup de main est facile à prendre. Le petit hic c'est que le métal est conducteur de chaleur et il faut faire attention de ne pas se brûler une fois l'ourlet repassé. Il est aussi petit et il est nécessaire de le déplacer à de nombreuses reprises sur un ourlet long.
Perso, je préfère faire des marques à la craie sur mon tissu puis de le plier sur cette ligne.

Il permet de marquer les boutonnières de manière régulière.
 
Récemment, j'ai complété mon panier chez Rascol par une jauge de couture de leur marque. J'en suis également ravie. Elle est un peu plus grande que ma Clover mais possède une réglette de 6 cm que je trouve extrêmement pratique. Par contre, elle a moins de valeurs de replis que la Clover.

LES PLUS ET LES MOINS

Les plus : 

- produit de qualité et durable
- bien pensé et très utile en couture
- gadgets pas cher

Les moins : 
- je n'en vois pas, pour moi c'est un indispensable de la boite à couture

OU LES TROUVER?

- la jauge pour couture de Clover (environ 8€)
- la jauge de couture de la marque Rascol (2,95€)
- la jauge de couture Prym (qui permet de tracer des angles) pour 5€

MON AVIS

     Je ne m'en sépare plus, c'est un indispensable. Vous verrez qu'il en existe de tous les prix, une fois que la jauge est métallique, je vous dirai qu'elles se valent même si elles ont toutes leurs petits plus. Je suis ravie de ma Clover qui est vraiment passe-partout de part sa taille et ses nombreuses valeurs d'ourlet et de ma Rascol qui intègre un réglet.

jeudi 21 juillet 2022

Crast-Test - Robe Iona - Little Lizard King

1 semaine avant le mariage de mon beau frère je n'avais ni ma robe, ni celle de ma fille. J'étais, comme d'habitude, largeeeeeeeeeeeeeee.

Ma fille m'a fait un cahier des charges précis : une robe de princesse (comprendre longue) avec des épaules nues. Fichtre, je n'ai rien dans ma patronthèque. Sans réfléchir, je suis allée zieuter ce qu'il y avait chez Little Lizard King. Il n'y a aucune marque à ma connaissance proposant un si gros catalogue de robes en tout genre pour fille. Bingo, j'ai trouvé mon bonheur (et celui de ma fille). En route pour une semaine marathon de couture :o)

DÉTAIL DU PATRON

- Little Lizard King est une marque US que je connais depuis des années mais je n'avais encore jamais cousu. La marque a récemment dissocié ses patrons femmes en créant la marque Styla Patterns.
Que ce soit pour filles ou femmes, la marque propose un nombre de patrons qui fait tourner la tête ! Vous trouverez des robes, combinaisons, tops... pour tous les moments de la vie.

- Iona est une robe multi-versions (comme tous les patrons de la marque) avec les épaules dénudées. De nombreuses variations sont possibles (robe ou top, jupe froncée ou cercle, jupe courte ou maxi, corsage avec col ou non, ceinture ou non, lien à nouer dans le dos ou non).
Elle est disponible pour les tailles 12 mois à 14 ans.
Le patron est disponible sur la boutique de la marque au prix de 9,50$ (9,25€). Ce n'est pas donné mais le nombre de versions, la qualité des explications et des pages patrons disponibles le justifient.


- J'ai eu des doutes sur le confort au niveau des épaules. Au final, la large bande est taillée de manière à ce qu'elle ne touche pas le bras, l'enfant est donc libre de ses mouvements.

- A l'achat, on reçoit plusieurs fichiers pdf (le livret d'instructions, le patron format A4, A0 ou projecteur).

- Le livret d'instructions est extrêmement riche et détaillé. Il donne des conseils techniques, comment mesurer correctement son enfant, jouer sur les tailles, les pages à imprimer pour la version choisie (ça évite de tout imprimer), un choix détaillé des tissus compatibles. Il est entièrement en anglais. Sincèrement, avec mon petit niveau d'anglais, je m'en suis sortie très bien. Les photos explicatives sont nombreuses, claires et très grandes (on voit bien). Et au besoin, j'utilise l'appli Google Traduction qui permet d'utiliser son appareil photo pour traduire en live les différents textes.
A chaque fois qu'une mesure est donnée, elle est présentée en inch et en centimètre.

- Tous les tableaux de mesures proposés (il y en a !!!) dont en inch et en centimètres, pas besoin de faire des conversions. 
On nous propose le tableau de mensurations, celui du vêtements fini, le métrage nécessaire pour chaque pièce du vêtement, le tableau de coupe (en plus des pièces patrons) des pièces rectangulaires (comme la jupe froncée)

- La page patron est assez grande (et donc difficile à manipuler). Elle est très claire et facile à reproduire.

- Les marges de couture sont incluses et sont de 1,3 cm.

TISSUS UTILISES


Coup de cœur pour cette popeline Wild Blue Hyacynth  du créateur US Robert Kaufman. Je l'ai associé avec un tissu uni de la marque AGF couleur Nocturnal. Les 2 tissus viennent de la boutique Lulu La Luciole. 
La popeline fleurie a des couleurs ultra franches et vives, c'est un bonheur pour les yeux. Le design est un peu "aquarellé". Ce n'est pas un tissu discret, il en jette ! Je l'ai associé à un uni pour le corsage et la couleur matche parfaitement.

Pour tout dire, à la base j'imaginais cette robe dans une popeline simple bordure (avec un motif présent uniquement le long d'une lisière) mais je n'ai pas trouvé ce que je souhaitais.

J'ai posé des pressions métalliques nacrées dans le dos (que je les aime ces pressions, elles sont tellement faciles à poser avec la pince Vario, elles sont chics et tiennent bien dans le temps aussi bien sur du tissu extensible ou non).

MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 


Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !

Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).

TAILLE CHOISIE

Height (stature), Chest (poitrine), Waist (taille), Hip (hanche), Trunck (tronc)

J'ai mesuré ma fille, ne connaissant pas la marque j'ai du me fier les yeux fermés aux tableaux de mensurations. Elle est sur un 11 ans (poitrine et tour de taille, la mesure des hanches n'est pas utile ici, la jupe n'étant pas moulante). Au niveau stature, elle est sur un 9 ans.
Dilemne... J'ai tout coupé en 10 ans et j'ai cousu avec des marges de 1cm au lieu de 1,3 cm recommandé.

A l'essayage, le corsage était un peu trop large, j'ai du recoudre à 1 cm les côtés. Ma fille l'a trouvé aussi trop court (elle déteste les tailles empires) j'ai donc du démonter (joie et bonheur) et rajouter une bande "ceinture" pour rallonger discrètement le corsage trop court.

Donc en gros, je dirai que ça taille un peu grand. J'ai cousu un 10 ans (au lieu de 11 ans) en enlevant 1 cm sur les côtés (soit 4 cm en tout).

MA VERSION

Je souhaitais une jupe cercle mais en longueur maxi mais le patron ne le propose pas pour la simple et bonne raison qu'il n'existe pas de tissu avec une laize suffisante. 
J'ai choisi la version de base corsage + jupe maxi froncée.

MODIFICATIONS APPORTEES

- J'ai assemblé la robe avec des marges de 1 cm et finalement j'ai du réduire le corsage trop grand

- J'aurai pu réduire la largeur de la jupe pour limiter les fronces. Là, ya du volume !!!

- A l'essayage, ma fille a trouvé que la robe était trop taille empire (elle ne supporte pas ça). Je n'ai pas voulu recouper un nouveau corsage alors j'ai ajouté une bande de 5 cm style "ceinture" que j'ai légèrement évasé pour le ventre passe.

LES PLUS ET LES MOINS

Les plus : 
- un joli modèle, original au niveau des épaules.
- le nombre de versions et déclinaisons possibles, on en a pour son argent
- le corsage est entièrement doublé, aucune couture n'est visible
- devant son originalité, on peut se poser des questions sur la difficulté d'assemblage. Le montage est astucieux et c'est une robe très facile à coudre
- patron proposé au format A0, A4 et projetable
- un large panel de tailles (12 mois à 14 ans)
- des explications très claires, nombreuses et des photos grand format

Les moins : 
- ça taille un peu grand au niveau du corsage

RÉSULTAT

C'est une robe de princesse, il n'y a pas d'autre mot. Est-ce que ça me plait.... hummmm, c'est une robe de princesse quoi :o) Evidemment, elle plait à ma fille, les garçons de la maison sont moins fans. Elle a fait fureur au mariage et ma fille l'emporte dans sa valise de colo pour la boum.
Ca ira très bien pour le mariage mais j'ai un doute sur la portabilité dans la vie "normale". J'ai donc négocié avec ma descendance pour raccourcir significativement la jupe pour que la robe puisse être portée tout l'été.