/ Laisse Luciefer: Crash-Test - Surjeteuse Elna Extend 664 Pro

mardi 19 septembre 2023

Crash-Test - Surjeteuse Elna Extend 664 Pro


Voyez-vous, je donne des cours de couture depuis 6 ans dans mon village. Et cette année, l'association m'a donné le budget pour équiper ma salle de classe d'une surjeteuse. Je peux vous dire que mes élèves étaient bien contentes de la nouvelle et moi aussi car ça me donnait l'occasion de tester une nouvelle surjeteuse.

Pour en savoir plus sur ces machines, je vous renvoie vers mon article dédié sur 
" Comment choisir sa surjeteuse?"

LE CHOIX

Comme d'habitude, je m'en suis remise à des professionnels à savoir des réparateurs de machine à coudre. J'ai téléphoné à plusieurs boutiques pour avoir un modèle en fonction de mes différents critères : 
- robuste
- facile à utiliser (je ne veux pas avoir à tâtonner pour les réglages si je couds du sweat, de la popeline, du jersey....).
- souple dans l'utilisation, fluide
- intuitive (de nombreuses personnes vont l'utiliser, des débutantes comme des confirmées)
Avec 500€ dans la poche, je devais trouver un modèle adéquat.

On m'a proposé différents modèles :
- Juki MO-644D à 500€
- Brother DWT3034 à 480€
Elna extend 664 V2 à 499€
Juki MO-204D à 764€

Les 3 premières sont de bonnes entrées de gamme (et oui, ça coute cher une surjeteuse) mais je n'aurai pas eu la facilité d'utilisation que je cherchais et surtout la robustesse. Il aurait fallu jouer avec les réglages, elles n'auraient pas tout passer.... Pour un cours de couture, c'est moyen.

La Juki 204D était idéale mais bien au dessus du budget.

Il restait la Elna Pro. Avec leur numéro identique (664), on peut s'imagine que les 2 Elna sont les mêmes machines mais non. Le modèle "pro" a un moteur plus puissant et plus robuste. Elle possède également des options non négligeables pour mon utilisation comme un tableau d'affichage des options, un enfilage facilité et un grand nombre de réglages possibles.
Vous le comprenez, j'ai demandé un petit rab à mon association pour pouvoir acheter la Elna extend 664 pro V2.

CARACTÉRISTIQUES

LA MACHINE

ELNA est une marque Suisse dont les machines sont fabriquées par le groupe japonais Janome. Il n'est pas rare de trouver exactement les mêmes machines sous les 2 marques avec un appellation différente. Je trouve juste les machines un peu "ringardes" dans leur look, ça ne fait pas très moderne mais sous le capot, ça dépote !

- Le châssis entièrement métallique est composé d'aluminium. Il y a très peu de plastique et ça se sent. La machine est lourde et stable. Des ventouses sous les pieds assurent une stabilité parfaite. Elle ne vibre pas quand elle coud, même à plein régime.

- La surjeteuse est assez massive comparé à ma Bernina 800-DL (nouvellement Juki MO-114D). L'espace de travail est plus spacieux.

- La surjeteuse peut coudre 1300 points/min, c'est une très bonne puissance.

- Elle propose 12 points de couture : 
    * safety 4 fils : surjet + couture à 4 fils, pour les tissus extensibles ou tissés
    * extensibles : surjet + couture à 4 fils pour les côtés, cols, ceintures et pulls en tricot
    * fronceur 4 fils : pour réaliser des fronces
    * stretch enrobé : point le plus extensible à 4 fils pour les maillots de bain et vêtements de sport
    * Overlock 3 fils large : point d'assemblage classique pour les tissus
    * Overlock 3 fils : idem mais en plus étroit
    * Ourlet étroit 3 fils : point pour ourlet les tissus fins
    * Roulotté 3 fils : décorations ou réalisation d'ourlet roulotté
    * Roulotté 2 fils : idem mais plus fin
    * Surfilage 2 fils : pour surfiler (et non coudre) les tissus légers
    * Flatlock 2 fils : pour assembler à plat et bord à bord 2 tissus
    * Flatlock 3 fils : idem mais pour les tissus plus épais
Dans les faits, seuls 1 ou 2 points seront réellement utilisés (dans mon cas, je n'utilise que le surjet à 4 fils et très exceptionnellement le roulotté). 

- Pour passer d'un point à un autre, il suffira de jouer avec les réglages et la position des aiguilles.

- Des repères sont indiqués pour respecter les marges de couture : 

- L'éclairage est assez faible, une petite ampoule qui donne une lumière jaune. Ce n'est pas le top

- Comme toutes les surjeteuse, elle s'ouvre pour accéder aux manettes de réglages internes et à l'enfilage.

- Je vous propose un petit tour du propriétaire  : 

- Je vous la montre en action, vous pourrez apprécier le bruit  : 

LES ACCESSOIRES

- La machine est livrée avec : un jeu d'aiguille (j'ai ajouté un jeu de Schmetz), 2 tournevis, enfile-aiguille, filets, pinces de Bruxelles, disques, un couteau de rechange, huile... Le tout dans une boite dédiée bien costaud. C'est la première fois que je vois ça et c'est cool. D'habitude, j'ai un sachet en plastique et basta.

- Les accessoires indispensables (pince, enfile-aiguille, aiguille, tournevis pour changer les aiguilles) se rangent directement dans la surjeteuse. C'est ingénieux, on les a toujours sous la main !

- Le bac à déchets est également compris (ce n'est pas toujours le cas). Il est suspendu par des petits crochets sur le haut, résultat il ne tient pas super bien. Dès qu'il est soulevé (pas un geste malheureux ou le tissu) il a tendance à partir.

LE LIVRET D'INSTRUCTIONS

- C'est la première chose que j'ai regardé. Il faut toujours le lire avant d'utiliser une machine sinon on peut faire des bêtises !
Celui livré avec la surjeteuse est classique, traduit en 3 langues. Il y a quelques fautes de français, on voit que c'est une traduction sans doute automatique mais ça reste clair et bien illustré.

LES OPTIONS

Cette machine recèle d'options ou d'astuces.

- Le support à aiguille bascule pour faciliter le changement, c'est absolument génial ! C'est la première fois que je vois ça et je peux vous dire que c'est génial !! Je galère toujours sur ma surjeteuse pour glisser les aiguilles à l'aveugle. Ici, on aligne 2 repères sur le volant pour positionner correctement le bloc et on appuie sur un bouton, simple comme bonjour.

Et en vidéo : 

- Le tableau d'affichage des points disponibles et de leurs réglages respectifs. C'est l'élément clé qui a fait basculé mon choix. La surjeteuse allant être utilisée par beaucoup de personnes, il fallait qu'elle soit intuitive. Je vous en parle en détails un peu plus bas dans la section "réglages".

ENFILAGE

- J'ai suivi le livret d'instructions pour l'enfilage. Il y a également un schéma explicatif sur la surjeteuse et un code couleur facile à suivre. L'enfilage de cette machine est facilitée, le mécanisme bascule pour pouvoir accéder aux crochets pour un des boucleurs. Il n'est pas pour autant automatique comme une surjeteuse à air où les fils des boucleurs s'enfilent tout seul.

Possédant déjà une surjeteuse, je suis habituée et j'ai réussi à l'enfiler dès la première fois en 3 minutes. Pour une débutante, il faudra se familiariser un peu, enfiler une surjeteuse demande un peu plus de doigté que pour une machine à coudre mais ça se fait facilement.

Je vous montre ça en vidéo : 

REGLAGES

- J'ai été surprise du nombre de réglages possibles avec cette surjeteuse. Sur la mienne, je peux régler le différentiel, la longueur des points, la pression du point de biche et la tension de chaque fil. Sur la Elna, on peut régler tous ces éléments mais également la largeur de coupe et la pré-tension du boucleur inférieur. 


Je vous monte en vidéo le réglage de la largeur de coupe. En gros, un levier permet d'écarter plus ou moins le couteau de la couture.

Voici un petit aperçu d'un problème de réglage, le tissu est bien plat d'un côté (bien) et gondole de l'autre (pas bien). Avoir de bons réglages est donc indispensable quand on utilise une surjeteuse.

- Pour simplifier tous ces réglages, ce modèle de surjeteuse possède un tableau récap directement sur la machine. C'est absolument génial !
Ce tableau résume tous les réglages à faire en fonction du point de couture choisis parmi les 12 disponibles. Il précise :
   * le numéro du point et son nom
   * la tension de l'aiguille gauche, droite et chaque boucleur
   * la longueur des points (SL)
   * l'entrainement différentiel (DF)
   * la position de l'aiguille
   * la position du guide fil en fonction du nombre de fils utilisés
   * le réglage de pré-tension du boucleur inférieur
   * l'ajout ou non du convertisseur 2 fils
    * l'activation ou non du couteau
    * la largeur de coupe
   * idem pour l'aiguille droite

- Il y a une subtilité pour réaliser les points à deux fils. Il faut clipser sur la machine un "convertisseur 2 fils" qui va permettre de ne pas utiliser l'un des 2 boucleur (sur mes photos, le fil y est mais en vrai, il ne doit pas y être). Ca se clipse en 1 seconde et pour le reste des réglage, il faut suivre le tableau de réglage qui est très clair.

- Pour activer/désactiver le couteau, Il faut ouvrir le capot latéral pour accéder au levier. 

INSTALLATION

Tout est parfaitement emballer dans un carton bien protéger. Le déballage est rapide, la surjeteuse est entièrement montée.
En 30 mins, je l'avais déballée, installée, potassé le manuel, enfilée et fais des essais.

A L'USAGE?

Je l'ai rapidement prise en main et elle m'a donné une belle chainette bien large. La chainette a tendance à faire du sur-place mais une fois le tissu glissé sous le pied, ça dépote.
Je la trouve fluide dans l'utilisation, elle est facile à maitriser, sans à-coups ce qui la rend très agréable.
Je n'ai que peu de recul sur cette machine, je l'ai déballé et utilisé. Je reviendrais vous faire un point d'ici quelques mois. En ayant moi-même une surjeteuse, je peux vous dire que ce modèle est qualitatif et robuste. 

MON AVIS

Je suis conquise. Evidemment, je n'ai pas de retour important sur cette machine, je l'ai découverte et manipulée quelques heures. Je l'ai trouvé bourrée d'ingéniosité et elle m'a surprise à plusieurs niveaux ! On sent la robustesse et la stabilité, c'est une bonne surjeteuse qui est faite pour durer ! L'utilisation est intuitive, je n'ai pas eu besoin de consulter de vidéo pour l'enfilage, la notice m'a suffise (mais je possède déjà une surjeteuse et j'ai donc l'habitude...).

Néanmoins, je préfère ma surjeteuse que je possède depuis des années (la Bernina 800-DL qui est désormais la Juki MO-114D). Elle est plus puissante et ne nécessite aucun réglage que je couse du fin comme du épais. Mais elle n'est pas au même prix que la Elna.

Les plus : 
- surjeteuse robuste, intuitive et agréable
- performante, c'est une machine puissante qui va coudre des tissus fins comme épais, extensibles ou non
- les petites options/astuces (bascule des aiguilles pour le changement, tableau d'affichage des points, coupe-fil intégré...)
- le rangement des accessoires indispensables comme la pince, les aiguilles prévu dans la surjeteuse

Les moins : 
- il faut ouvrir le capot latéral pour accéder à la manette d'activation/désactivation du couteau, je ne trouve pas ça très pratique mais ça doit être une question d'habitude
- une petite manipulation est nécessaire pour passer de 4 fils à 2 fils
- la lumière jaune pas assez puissante
- il va falloir jouer quelques minutes sur les réglages (même s'ils sont facilités avec le tableau) pour avoir un beau point en fonction du tissu
- le bac à déchets qui a tendance à se faire la malle

OU L'ACHETER?

https://www.coudreetbroder.com/index.cfm?utm_source=laisseluciefer&utm_medium=post

Depuis relativement longtemps, je vous redirige systématiquement vers le site de vente en ligne Coudre et Broder.
Pourquoi? Et bien parce que :
- c'est une entreprise qui perdure depuis 30 ans
- c'est un site fiable
- c'est le numéro 1 de la vente en ligne de machines en France
- la livraison est offerte à partir de 50€ d'achat (on ne paye donc pas les frais quand on achète une machine)
- les prix sont compétitifs avec des promos régulières, des cadeaux livrés avec votre achat...
- leur service client (téléphone ou mail) est génial. Vous pouvez les appeler en leur donnant votre budget, vos usages et ils trouveront la meilleure machine pour vous
- c'est un revendeur de pratiquement l'intégralité des marques de machine, ainsi pas de parti-pris (ce qui est rare) pour une entreprise
- Coudre et broder proposent des machines d'occasion. Ces machines sont entretenues, révisées et permettent d'avoir une machine qualitative pour un prix moindre.

J'ai toujours acheté mes machines et surjeteuses en ligne. Pourquoi? Parce que forcément votre boutique préférée ne propose que certaines marques de machine ce qui réduit ÉNORMÉMENT le panel de choix. Je me suis toujours fait conseillée en ligne, des entretiens qui pouvaient durer 30 min parfois pour choisir aux mieux en fonction de mes besoins, de mon budget, de ma fréquence d'utilisation la meilleure machine. Soit, je n'ai jamais testé la machine avant de l'acheter, ce que peut vous proposer votre boutique physique. c'est un choix que je n'ai jamais regretté. Je suis totalement fan de ma machine à coudre et de ma surjeteuse.


PARRAINAGE ET RÉDUCTION

Si vous le souhaitez, je peux vous parrainer sur la boutique Coudre et Broder. Vous obtiendrez ainsi 10€ de réduction sur votre commande.
Pour cela, cliquez sur ce lien et indiquez mon numéro de parrain (075275609) lors de votre inscription au site.


J'ai remarqué depuis peu que ce site est partenaire de Ebuyclub et que donc vous pouvez en plus cumuler plus de 2% de réduction supplémentaire. Plus d'informations sur ce site de cash-back dans cet article.

LE PRIX

La surjeteuse Elna Extend 664 Pro coute 619€ sur le site de Coudre et Broder. Avec vous aurez un bon d'achat de 40€ pour acheter des bobines de fil, des aiguilles.... Comme pour la machine à coudre, n'utilisez pas n'importe quel fil si vous voulez préserver votre surjeteuse. Je vous en parle en détails dans cet article. Ici j'ai acheté 4 bobines noires et blanches de Aerolock de Madeira.

Je trouve le prix en phase avec le modèle (et l'inflation, merci le covid). Nous sommes loin des tarifs d'une Babylock (roll's des surjeteuses) mais nous ne sommes pas sur un modèle d'entrée de gamme. C'est le prix pour avoir une machine robuste, fiable et facile à utiliser.

1 commentaire:

  1. bonjour,
    j'ai la Elna depuis plus d'un mois et j'essaie seulement de la mettre en route et avec votre crash test tout a été très facile , alors merci beaucoup !!
    belle journée a vous et au plaisir de vous suivre 😊

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)