jeudi 7 avril 2022

Crash-Test - Pull Illico - Moi Je Couds

  

Un matin, je suis tombée sur le patron du pull Illico de Moi Je Couds. La marque m'intrigue depuis quelques temps, j'aime beaucoup son image qui donne du fun et je trouve que leurs patrons sont sympas. Et là, le patron Illico était offert, vous vous doutez bien que je l'ai ajouté direct dans mon panier.

Ne cherchez pas, le pull que je porte ne ressemble pas du tout au patron de base ! Ca a été le projet de l'enfer et je vais vous raconter ça.

DÉTAIL DU PATRON


- Il s'agit du pull Illico de la marque Moi Je Couds (MJC pour les intimes).
Il s'agit d'un pull extra large, à manches tombantes, encolure bateau avec les poignets et ourlet froncés. Il est disponible sur la boutique des tailles 34 à 52 au prix de 8 €. Je l'ai eu gratuitement lors d'une offre de lancement de la marque courant janvier.

Ce patron m'a interpelé car il est adapté aux tissus maille tricot. Les merceries en sont envahies en ce moment, c'est la mode. Il s'agit de tissu tricoté, avec des mailles bien plus larges que le jersey ou sweat, qui s'apparente à un pull. Ces tissus permettent donc de se coudre un pull sans avoir à se le tricoter :o)

- Le livret d'instructions est composés de textes détaillés accompagnés de photos. il reste assez succin et passe rapidement sur la technique de couture des tissus extensibles. Gros bémol, il n'y a aucune astuce concernant la couture des tissus maille tricot. De part leur souplesse et manque de nervosité, ces tissus demandent des précautions pour qu'ils ne se détendent pas dans le temps. Je vous en parlais en détails dans ce tuto technique.

- La page patron est claire, dommage qu'elle ne soit pas en couleur, c'est tout de même plus facile de suivre sa taille. Il n'y a qu'une seule pièce corsage commune au devant et au dos (c'est la première fois que je vois ça) et la manche est symétrique, pas de côté devant et dos.

- Les marges de couture sont comprises et sont de 1 cm (c'est top ça !!).

TISSU UTILISE


   Il s'agit d'une maille tricot un peu épaisse mais tout de même souple, couleur moka avec des tâches de zèbres en velours, le tout lurex doré. Oui oui, ça fait beaucoup pour un seul et même tissu :o) Il vient de la boutique Blondie Mercerie.
Le tissu gratte légèrement (forcément, il y a du lurex), j'aurai du mal à le porter à même la peau.
Son rendu est vraiment sympa, j'adore la couleur et les petits reflets métallisés.


MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5, ma surjeteuse une Bernina 800DL et ma recouvreuse la Juki MSC-1800.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.


Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 
Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !

Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).

TAILLE CHOISIE

    Le tableau de mensurations est : 

Mes mensurations me donnent un 41 partout (94 poitrine, 76 taille, 104 hanches). J'ai décidé de le couper en 40, sa coupe étant loose, je peux me permettre de sous-tailler.
Je ne comprends pas le tableau du vêtement fini. Pour un 40, il est indiqué 68 cm à la poitrine donc j'imagine que cette valeur est à multiplier par deux pour obtenir 136 cm (pour une poitrine de 92 cm en mensurations) ?

Au niveau stature, j'ai allongé le corsage et les manches de 3 cm pour mon 171 cm. Au final, c'était trop au niveau des corsages, j'ai démonté et enlevé les 3 cm ajoutés.
Pour les manches, heureusement que je les ai rallongé, elles auraient été trop courtes (je dois avoir de longs bras). J'aurai même pu monter à 5 cm de plus (j'aime avoir les manches bien longues).

Résultat : un parachute, il n'y a pas d'autre mot. horrible, des montagnes de tissu en trop sous les bras, les côtés, le dos. J'ai rogné petit à petit de la naissance de la manche à l'ourlet. Finalement, j'ai enlevé 10 cm de chaque côté, ce qui fait une réduction totale de 40 cm !!! C'est énorme. Ca a changé la forme du pull mais je n'aurai pas pu le porter comme il était initialement. Certes j'ai vu que la coupe étant ample mais pas à ce point !! Je vous conseille de prendre 1 à 2 tailles en dessous et d'ajuster la longueur pour avoir un pull loose mais pas parachute. J'imagine que mon tissu un peu épais a du amplifier l'effet mais tout de même !!!

L'encolure est bateau et donc échancrée sur les épaules, on peut difficilement mettre un tee-shirt dessous sans qu'il se voit (on voit même les bretelles du soutif). Je l'ai vu sur les photos et j'ai voulu tenter, ce fut une erreur !

PROBLÈMES RENCONTRES

- La coupe trop large sous les bras et les côtés, vraiment trop large, immettable en l'état dans mon cas. Quand on lève les bras, on dirait un poncho et quand on baisse les bras on a des amas de tissus devant et au dos.

- L'encolure bateau beaucoup trop échancrée, le pull est importable sans voir le tee-shirt dessous ou les bretelles du soutif.

MODIFICATIONS APPORTÉES

- J'ai adapté le montage au tissu utilisé (voir mon tuto technique dédié à la couture des tissus maille tricot). Je suis déçu que le livret d'instructions ne donne pas d'astuces pour stabiliser ce genre de tissus.

- J'ai réduit l'ampleur du pull de 10 cm de la naissance de la manche pour rattraper l'ourlet initial, soit 40 cm en tout.

- L'encolure était trop échancrée, elle arrivait sur mes épaules. J'ai tout de même monté la bande d'encolure et je vous montre le résultat

Comme vous pouvez voir, l'encolure monte trop haut devant (j'ai envie de dire logique, l'encolure est la même devant et dos...). Résultat, ça bute sur mon cou et ça forme un espèce de bourrelet moche de tissu. Je remets bien le pull et dès que je bouge, le bourrelet revient. Bref, pas possible, je ne vois que ça ! Argggggggggg. J'ai démonté la bande et j'ai creusée l'encolure devant de 3 cm en rattrapant les épaules mais, j'ai eu peur qu'en montant une bande de manière classique, ça se soulève au niveau des épaules (coupe bateau). J'ai donc sorti ma bible : le livre Coudre le Stretch dont je vous parlais ici pour trouver une solution. 
Et j'ai trouvé : la bande d'encolure croisée que je n'avais jamais expérimenté. Je l'ai coupé en 5 cm de large et génial, la bande se plaque bien MAIS l'encolure est toujours trop échancrée et le pull toujours immettable. Bon allez, je démonte la bande pour la 2e fois et je décide de couper une nouvelle bande de 10 cm de large cette fois. Alléluia, danse de la joie, l'encolure est bien plaquée et l'encolure bateau a disparu. Ouffff, mon pull est sauvé. Cette technique de pose est absolument géniale, j'adore le résultat !

- J'ai allongé les manches de 3 cm (j'aurai pu faire 5 cm), je n'ai pas eu besoin de toucher à la longueur du corsage pour mon 1,71m.

- Mes astuces pour coudre les tissus stretch à la machine en cliquant ici 

- J'ai utilisé la surjeteuse pour l'assemblage.

PLUS ET MOINS

LES PLUS
- un modèle facile à coudre, rapide
- un patron gratuit jusque début février 2022 et qui coute 8€ désormais
- un patron adapté aux tissus maille tricot
- des jolies fronces à l'ourlet et aux poignets
- les marges de couture comprises de 1 cm
- Stature utilisée de 1,68 m (ça se rapproche de mon 1,71 m)

LES MOINS
- les explications suffisantes mais qui auraient pu être un peu plus détaillées (notamment pour les techniques comme les fronces). C'est peut être un peu léger pour les grands débutants.
- La coupe surdimensionnée à mon gout sous les bras et les côtés. En respectant à la lettre le tableau de mensurations, je me retrouve avec un pull qui parait 3 tailles de trop.
- l'encolure bateau trop échancrée qui oblige à ne rien porter dessous (c'est ballot pour un pull...).

RÉSULTAT

   Mon premier essayage m'a donné des sueurs froides : comment je peux rattraper ça, on dirait un parachute? En retaillant petit à petit les côtés, j'ai obtenu un pull que je vais pouvoir porter (ouf). Le rendu est différent de ce que j'ai obtenu en premier lieu et de la coupe d'origine. Je ne sais pas si c'est la coupe qui est vraiment trop large ou si c'est un problème de tableau de mensurations. Dans tous les cas, je vous conseille de choisir 1 à 2 tailles en dessous et d'adapter la longueur des manches et corsages au besoin. 
L'encolure bateau trop marquée et pas adaptée pour un pull m'a fait suer également mais j'ai réussi à rattraper avec la bande d'encolure.
En étant prévenu à l'avance et en adaptant bien tout, c'est un joli modèle. J'adore le rendu des poignets et de l'ourlet froncé, ça change et c'est très élégant. Si vous vous lancez dans le projet, n'hésitez pas à sous-tailler et à réduire un peu l'encolure sur les côtés.





8 commentaires:

  1. c'est vrai qu'il est bizarre, ce patron ...J'en ai fait une 1ère version dans uen maille fine en t40 (pour un TP de 100 donc à priori un 44) et il était portable mais bien trop ample à mon goût . Donc 2e version en sweat en T36 mais en agrandssant le poignet et la bande du bas. Résultat : beaucoup mieux ajusté , peut-être un peu trop car il n'a plus d'effet "loose" mais un peu court (et pourtant je mesure 1m55). A retester en T38 !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours déroutant les patrons qui taillent mal. Ca fait perdre du temps et parfois du tissu car c'est souvent importable. C'est bien dommage. Le pire, c'est que je n'ai vu nul part ailleurs sur le net des retours dans ce sens, j'ai donc eu confiance et j'ai cousu dans ma taille... J'aurai bien aimé trouvé un article de blog comme le mien avant de réaliser ce pull :o)

      Supprimer
  2. Dommage de payer bien cher un patron que l'on doit retoucher grandement!... Quoi qu'il en soit, la retouche donne un résultat fort sympathique. Il y a certainement un problème au niveau du tableau des tailles et il faudrait faire remonter l'info ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LA créatrice m'a contacté et va faire quelques modifications :o)

      Supprimer
  3. Merci pour cet article je voulais me lancer cette semaine mais du coup ça me fait très peur (surtout que je le trouvait ample sur le dessin...

    Est-ce que les sweats du livre coudre le stretch pourraient fonctionner avec les mailles tricot ?

    Sinon dans cette marque j'ai cousu le pull socks pour ma fille qui met du 10 ans du commerce et j'ai du tailler du 12 ans : la première version en 10 ans était trop serré et pourtant le tableau de mesure me donnait de 8 ans si je me souviens bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai testé le Jeannette et le Maelle en maille tricot, c'est passé sans problème :o)

      Supprimer
    2. Merci je vais commencer par un de ceux là du coup.

      Supprimer
  4. Un parachute, c'est exactement ce qui m'est arrivé, l'horreur !!
    je n'ai pas cherché à retravailler la patron, j'ai opté pour une valeur sûre
    Merci pour toutes ces infos qui confirment ma ....déception !

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)