lundi 12 septembre 2016

Coudre le jersey - Tuto Technique


Je vous présente mes astuces pour réussir à coudre les matières extensibles (jersey, molleton...) avec sa machine à coudre.

J'ai mis du temps à commencer à coudre les tissus extensibles (facilement 1 an), je ne sais pas pourquoi mais ça m'impressionnait.
Maintenant, je couds à 80% des tissus extensibles, je ne peux plus m'en passer. C'est la base pour une garde robe adulte ou enfant casual, confortable et tellement facile à coudre !
Avec les astuces qui suivent, n'hésitez pas à vous lancer :o)

Pré-requis
   
   Les tissus extensibles risquent de rétrécir au premier lavage donc pas d'impasse sur le lavage avant la coupe des tissus.
J'aime même les passer au sèche-linge même si par la suite les vêtements n'y passeront pas. Cela permet au tissu de rétrécir ce qu'il doit rétrécir une bonne fois pour toute.

Conseil : quand on débute, il est préférable de commencer par la couture de tissus extensibles épais comme le sweat, molleton ou interlock. Vous n'aurez pas de soucis de tissu qui glisse, qui plisse, qui bouge à la couture...
Vous pourrez ensuite passer à la couture des tissus plus fins comme le jersey ou encore pire le jersey de viscose :o)

Reporter son patron

   J'utilise le papier patron imbattable dont je vous parle dans cet article.

La découpe des tissus  

Attention au sens du tissu, le jersey a un endroit et un envers que l'on reconnait à sa manière de roulotter. Il faut couper le tissu dans le droit fil (parallèle à la lisière)

Il est important de bouger le moins possible le tissu durant la coupe (afin de ne pas le tendre et déformer). Il faut aussi ne pas lésiner sur les épingles (qui doivent être fines et bien affûtées). Je vous en parle dans cet article.

Toute la masse du tissu doit être sur la table de coupe afin qu'il ne soit pas tendu.

   * Coupe au cutter

C'est ma façon préférée.
J'utilise un cutter rotatif et un tapis de coupe, c'est le must car le tissu n'est pas déplacé ni soulevé.
Je vous en parle en détails dans cet article.
Si vous n'en avez pas, réfléchissez vraiment à en acheter, c'est pour mon des indispensables en couture !

   * Coupe aux ciseaux


Si vous optez pour la coupe aux ciseaux :
- épinglez énormément
- coupez en veillant à laisser la lame inférieure des ciseaux sur la table afin de soulever le moins possible le tissu

J'utilise les Fiskars Ampliforme qui décuplent la force. Ils sont vraiment parfaits et c'est un très bon rapport qualité/prix. Je vous en parle en détails dans cet article crash-test.

Marquer les tissus  

Vous remarquerez vite qu'il n'est pas facile d'écrire sur un tissu stretch car il s'étire.
Je vous conseille d'utiliser le Chacoliner ou le Trickmarker.
Je vous parle des 2 dans cet article.

Autre méthode (personnellement, c'est ce que je fais régulièrement), je crante légèrement les tissus au niveaux des repères du patron. Ainsi, la marque reste toujours visible des 2 côtés du tissu et ne peut pas s'effacer. J'utilise des ciseaux extrêmement précis et coupant jusqu'à la pointe. Je vous en parle tout le temps (dans cet article par exemple), je les adore :o)

Les aiguilles
 

Il vous faudra utiliser des aiguilles adaptées aux tissus extensibles. Ces aiguilles ont un bout rond qui pénètre dans la fibre sans couper les mailles. J'utilise toujours les produits de la marque SCHMETZ pour ma machine et j'en suis toujours ravie.
Utilisez des aiguilles Microtex ou Super Stretch si vous cousez des tissus techniques comme le lycra.

Je les achète sur le site Mercerie Extra. Il y a un choix énorme et les prix sont les plus bas du marché (de beaucoup). De plus, ça permet de compléter sa commande avec des élastiques en tout genre, cette boutique est la référence dans le domaine.
Je vais parler un peu de l'aiguille double bien que désormais je l'ai totalement banni de mes habitudes.
Certes, elle apporte une jolie finition de surpiqûre mais à quel prix ! J'ai toujours eu du mal à maîtriser son usage, les fils s’emmêlent malgré toutes les configurations que j'ai pu tester. La tension est difficile à conserver et j'ai souvent eu des couture qui ont lâchées dans le temps. 
Ca donne une double couture parallèle côté recto et un zig-zag côté verso. Les finitions des vêtements du commerce y ressemblent mais en fait les ourlets sont réalisés avec une machine appelée recouvreuse.

Les Points
 

Avoir une machine qui possède des points stretch est indispensable. C'est d'ailleurs un des points primordial quand on achète une machine à coudre. Je
 vous en parle dans mon article dédié à l'achat des machines à coudre.


Il faut obligatoirement coudre les tissus extensibles avec un point de couture extensible. Sinon, dès que les tissus seront étirés, les couture lâcheront. C'est primordial : 
TISSUS STRETCH = POINTS STRETCH

Normalement, chaque machine à coudre possède des points extensibles, plus ou moins selon les modèles (et surtout plus ou moins bien).


Pour coudre des tissus stretch, vous pouvez utiliser : 
- le point 5 : triple stretch le mieux, celui que je recommande.
- le point 6 : point éclair, c'est moins bien car ça fait des coutures pas très droites mais c'est mieux que rien
- le point 8 : point zig-zag, réglé au moins large et moins long, c'est encore moins bien mais certaines machines ne proposent que celui-là.
   
Personnellement, j'ai la chance d'avoir une surjeteuse, j'assemble donc le vêtement avec. Par contre, je finis toujours par les surpiqûre à la machine à coudre.

Le pied de biche
 
Le pied de biche classique risque de faire gondoler vos coutures. Cela vient de l'entrainement des griffes qui tendent le tissu.
Pour coudre le jersey, il est important qu'aucune tension ne soit appliquée.
Je vous conseille d'utiliser un pied de biche à double entrainement(sauf si votre machine possède l'entrainement différencié, c'est le cas de certaines PFAFF et des machines haut de gamme).
Je vous en parle plus en détails dans cet article.

Ce pied est idéal pour coudre les tissus extensibles car il entraîne séparément le tissu supérieur et inférieur. Ainsi, les tissus avancent à leur rythme sans être tirés ou poussés.

Les Produits Utiles


Il existe des produits qui aident grandement à la couture des tissus extensibles (pour éviter au jersey de roulotter, pour faire des ourlets parfaits sans effort ni mesures, pour froncer en un éclair de manière régulière...).
Je vous en parle en détail dans cet article.

Les finitions
 
Désormais, j'utilise du bord-côte systématiquement pour réaliser les bandes d'encolure (que ce soit pour du jersey ou du molleton). Je trouve que ça se pose tellement plus facilement qu'une bande en jersey qui va glisser, roulotter...

De plus, le bord-côte permet d'apporter un contraste de couleur qui donne du pep's à l'ensemble (on n'a pas forcément dans ses tiroirs un stock de jersey ou sweat uni, moi je préfère avoir un stock de bord-côte :o) ).

Je surpique chaque bande (encolure, ourlet ou poignets) afin de plaquer la bande et pouvoir zapper l'étape "repassage minutieux" après chaque lavage. La surpiqûre va aussi faire "rentrer" d'avantage la bande d'encolure afin qu'elle se plaque sur votre cou (rien de pire qu'une bande d'encolure qui baille).
Je vous montre les réglages et le point que j'utilise pour le faire. Attention de penser à allonger le point pour avoir une belle surpiqure (ici je suis en longueur 3 au lieu des 2.5 classique).

Cela donne ce résultat : 

Pour les ourlets sur du jersey, je procède désormais ainsi : 
- je surjette le bord brut du tissu pour donner du maintient au tissu et faciliter la couture (c'est facultatif).

- je fais un simple repli de 2 à 2.5 cm en utilisant ma jauge pour me faciliter la vie, j'épingle et je repasse.

- Depuis peu, j'ai découvert un produit magique dont je vous parle ici. Il permet de mesurer, plier, coller l'ourlet avant de surpiquer. C'est génial !! Je vous en parle plus en détail dans cet article.

- je surpique le tout avec un point zig-zag côté revers. Je pique une fois dans le vide (à la naissance du tissu) et une fois dans les 2 épaisseurs de tissu. Cela permet à l'ourlet de bien se plaquer et il ne rebique pas une fois le vêtement porté. Alors certes, on voit un point zig-zag, ça peut incommoder mais si j'ai opté pour cette méthode, c'est que le résultat en vaut vraiment la peine :o)


Résultat:
 

Vous savez pratiquement tout désormais (en tout cas sur la manière dont je couds le jersey). Coudre les tissus extensibles à la machine n'est pas insurmontable, certes les finitions intérieures seront moins jolies qu'à la surjeteuse, mais c'est possible !


Patrons Conseillés:
 

Pour débuter, je vous conseille ces patrons gratuits, ils sont tops :
   - le tee shirt Plantain de Deer and Doe
   - le tuto pour transformer le Plantain en robe 
   - la robe Sweat Paz pour enfant de Petits D'om

Et sinon, je vous conseille l'investissement du livre "Coudre le Stretch" de Marie Poisson. C'est le livre n°1 de ma bibliothèque, je vous en parle en détail dans mon article crash-livre. Vous ne le regretterez pas !

19 commentaires:

  1. Super merci pour ce tuto. Les explications sont toujours aussi claires. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Super merci pour ce tuto. Les explications sont toujours aussi claires. Bises

    RépondreSupprimer
  3. Merci tout s'éclaire maintenant. Je regardais toujours de travers les points strech sur la machine. Je veux me lancer dans jn sweat capuche pour enfant je sais pas si cest risqué en premier essai !

    RépondreSupprimer
  4. De précieuses infos que je garde sous le coude pour le jour où...
    Merci Lucie :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    merci pour vos conseils et tutos
    C’est facile d’installer ce pied de biche? je souhaiterai le commander ..
    merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,
      Le pied s'installe facilement, sur ma machine il faut démonter le pied et la tige puis installer le pied à double entrainement.
      Lucie

      Supprimer
  6. bonjour, je viens de faire votre tuto snood au top. j'ai installé le pied à double entraînement, avec jersey et minkee. pourtant au niveau de la couture, ça a patiné et ça m'a fait de tout minuscules points. ça ne passait pas . y a t'il une raison, s'il vous plaît ?

    RépondreSupprimer
  7. je vais certainement me lancer maintenant que vous m'avez aidé à déchiffrer les différents points 😊

    RépondreSupprimer
  8. bonjour, lorsqu'on coud avec une aiguille double faut-il coudre avec un point droit classique ou droit élastique ? merci .sandrine

    RépondreSupprimer
  9. MERCI beaucoup pour tout ces conseils BISES

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ce tuto et les conseils très utiles.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir,

    Merci pour votre tuto, j'ai tout de même une question, quel fil utilisez-vous pour l'aiguille et la canette. J'ai entendu parlé de mon côté du fil mousse pour la canette dans le cadre des tee-shirt. Qu'en pensez-vous?
    Vous remerciant

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, concernant le pied à double entraînement (marque du pied et de la machine:brother), j'ai 2 questions :
    1) puis-je utiliser tous les points élastiques repris ci-dessus? Car le mode d'emploi de mon pied dit que je ne peux utiliser que les points droits (mais ça ne convient pas au tissu élastique, hormis pour l'ourlet avec aiguille double!) ou le point zigzag classique. Qui de tous les points spécial élastique ?
    2) le mode d'emploi de mon pied (toujours le même!) me dit que qd j'utilisé le pied double entraînement, je ne peux pas faire de point arrière. Mais comment je fais alors, pour démarrer et arrêter mes coutures proprement ? Sans que ça risque de se découdre avec le temps?
    Un immense merci pour votre réponse, ainsi que pour l'article très très bien fait 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'utilise n'importe quel point avec mon pied double entrainement et je fais aussi des points arrière sans soucis. Je ne sais pas pourquoi il est indiqué cela sur votre modèle?

      Supprimer
  13. Bonjour ! Tout d'abord, bravo pour cet article, l'utilisatrice de la 8077 que je suis vous remercie :) Question : quelle est la particularité du point n° 11 ? C'est un superoverlock, certes, mais après… ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas du tout, je ne l'utilise jamais. Il faudrait regarder la notice de la machine :)

      Supprimer
  14. Si seulement… Les Janome sont des super machines, mais la notice d'utilisation est plus que lacunaire 😩

    RépondreSupprimer
  15. Jersey au bout d'un an !! Ici ça fait 6 ans que je coud et je ne me suis tjs pas lancée !

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)