lundi 22 février 2021

Tuto Technique - Ouvrir une boutonnière

   Bien que j'évite au maximum les boutonnières (je préfère largement utiliser des pressions), il m'arrive d'être obligée d'en coudre. J'ai pratiqué différentes méthodes d'ouverture au fil des années et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser.

Vous pouvez consulter tous mes articles de test de matériel couture en cliquant ici.

AVEC LE DÉCOUD-VITE

C'est la première méthode que j'ai utilisé et il m'est arrivé que le découd-vite s'emballe et découpe bien au delà de la boutonnière (souvenir de la première belle robe cousue pour ma fille, dans un tissu Petit Pan, j'en aurai pleuré). J'ai donc trouvé des astuces pour prévenir les dérapages et éviter les drames.


1- Coudre une boutonnière aux dimensions du bouton.
2- Piquer 2 épingles aux extrémités de la boutonnière.
3- Planter le découd-vite au milieu et le faire glisser jusqu'à ce qu'il bute dans une épingle.
4- Faire de même de l'autre côté.
 
Vous verrez que la boutonnière va s'effilocher, coupez les petits fils qui se baladent.

Matériel utilisé : 
- mon découd-vite chouchou bien aiguisé et pratique

AVEC DES CISEAUX

Depuis une bonne année, je procède différemment, par flemme de rassembler épingles et découd-vite. Je n'utilise que les ciseaux de précision. Pour cette technique, vos ciseaux doivent être très aiguisés jusqu'à au bout du bout de la pointe.

1- Plier en deux la boutonnière.
2- Inciser au milieu de manière à faire une petite entaille.
3- Glisser les ciseaux dans l'entaille et couper jusqu'à une extrémité.
4- Faire de même de l'autre côté. Couper les petits fils qui dépassent.
 
Matériel utilisé : 
- les ciseaux de précision de Clover que je suis en train de tester
- les ciseaux de précision que j'utilise depuis des années. Je vous en parle en détails dans cet article.

AVEC UN CUTTER A BOUTONNIÈRE

   Oui, oui, oui, j'vous jure, ça existe. J'ai découvert cet outil depuis peu. Je le trouve vraiment utile et extrêmement efficace. Il est tellement aiguisé qu'il coupe de manière nette et facile tous les tissus uniquement à la main. Il est aussi très précis et évite tous accidents d'ouverture trop grande de la boutonnière. Cet outil est parfait pour ouvrir les boutonnières réalisées dans un tissu épais (manteau, cape, veste) là où les ciseaux ou le découd-vite trouvent leur limite.

 Cet outil a rejoint avec plaisir ma boite à couture et j'ai remisé les 2 techniques abordées précédemment au placard.

1- Coudre une boutonnière.
2- Placer le cutter à boutonnière (en protégeant la surface par du carton ou un tapis de découpe). Appuyer légérement en faisant des mouvements de balancier.
3- Replacer le cutter sur le reste de la boutonnière au besoin.

Le gros avantage de cet outil est qu'il laisse une boutonnière nette qui ne s'effiloche pas (comme avec les autres techniques).
Son deuxième avantage est qu'il ouvre les boutonnières réalisées dans un tissu épais (ce qui est impossible à faire avec les 2 méthodes vues précédemment).

Matériel utilisé :
- le tapis de découpe (A1, 5 couches, auto-cicatrisant et réversible)
 
C'EST QUOI LE MIEUX?
   
Après ces 3 démonstrations, on peut de poser la question. 
 
Si vous débutez, je vous conseille de partir sur les 2 premières techniques qui ne vous demanderont pas de matériel annexe.
 
Pour les confirmées ou celles qui réalisent des manteaux, capes, vestes... je vous conseille l'achat du cutter à boutonnière. Il permet d'ouvrir une boutonnière de la façon la plus professionnelle et nette possible et ceci avec n'importe quel type ou épaisseur de tissu. Ayant déjà cousu des manteaux, l'étape de la réalisation de boutonnière et l'ouverture est toujours un casse-tête sans nom et très souvent une déception car les finitions ne sont jamais à la hauteur. Avec cet outil, on obtient un résultat au poil.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)