mardi 15 décembre 2020

Crash-Test - Bonnet Eye see You - Ottobre


Un soir, mon fils m'a ramené son bonnet avec un magnifique trou sur le dessus, si gros que le bonnet s'était transformé en snood. Un de ses copains a jugé bon de lui arracher son pompon. Chouette chouette chouette.... Il avait réussi à l'utiliser presque 2 saisons sans le perdre ni l’abîmer, c'était un record.

Je me suis demandée si je pouvais lui en coudre un, un genre de test en somme. J'ai dégainé mes magazines Ottobre et j'ai trouvé 2 numéros qui proposaient un bonnet, cool, il n'y avait plus qu'à.

Détail du patron :


Tiré du magazine Ottobre du 04/2014, le bonnet Eye See You est à réaliser en tissu stretch (doudou, sweat, jersey, polaire...) et est doublé. L'extérieur du bonnet est plus long et rentre donc à l'intérieur du bonnet pour une jolie finition.

Pour celles qui ne connaissent pas le magazine Ottobre Design, vous pouvez lire mon article crash-test très détaillé qui contient notamment un tableau de conversions des tailles.


Choix de la taille :

J'ai acheté un bonnet taille 54 pour ma fille cette année, je me suis donc dit qu'il fallait un 54 pour mon fils (ils sont jumeaux).
J'ai donc décalqué la taille 56 sans ajouter de marges de couture (oui oui, j'avais la flemme). J'ai cousu avec des marges de 1 cm, donc mon bonnet devait faire un peu moins qu'une taille 54.

A l'essayage, il passe sur ma tête, c'est vous dire s'il est grand. Et pour mon fils, la largeur convient quoique ce soit un chouilla grand mais niveau hauteur. Je suis obligée de faire un revers au bonnet quand je lui mets (alors que le modèle n'en a pas à la base).
Je vous conseille donc de faire une taille en dessous.

Tissus Utilisés :

Il y a plus de 2 ans que ce sweat léger (summersweat) de la marque Lillestoff est dans mon placard. Je l'ai utilisé pour coudre ce joli bomber.

Les 2 tissus (summersweat et le jersey à rayures) viennent de la boutique Lulu La Luciole Regardez moi ces graphismes, ce tissu est juste canon et les couleurs.... J'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee. Un tissu qui raconte une histoire. Malheureusement il est en rupture de stock depuis bien longtemps.


Je l'ai associé à un jersey rayé moutarde/blanc de mon stock, acheté en même temps que le sweat viking. Il est en rupture aussi mais vous pouvez en trouvé des tas d'autres modèles sur la boutique

MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !



Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).



Modifications Apportées :


- J'ai inversé les 2 pièces de tissu car je voulais que la doublure soit visible sur l'endroit du bonnet. J'ai donc coupé mon tissu extérieur avec la pièce patron plus courte et ma doublure avec la pièce plus longue.

- J'ai surpiqué mon repli avec un point zig-zag pour garder l'élasticité.

- Quelle rapidité cette couture. Le patron se résume en 1 seule pièce de tissu à décalquer, c'est royal.

- J'ai assemblé intégralement le bonnet à la machine à coudre. Mes astuces pour coudre le stretch sont dans cet article.
Le pied à double entrainement est, pour moi, indispensable pour coudre des tissus extensibles. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire cet article consacré aux pieds de biche. 
Veillez aussi à choisir un point stretch (j'utilise le point triple stretch) pour garder l'élasticité du modèle.

Problèmes Rencontrés :

- Rien, c'est une cousette facile. Il suffit juste de savoir coudre des pinces. Je vous ai rédigé un tuto contenant toutes les astuces nécessaires pour le faire.

Résultat :

Il est chouette mais un peu trop grand. Un bonnet tricoté s'adapte mieux à la forme de la tête, je trouve le résultat plus joli. 

Peut-être qu'en ajoutant un pompon sur le dessus...
Mais ce bonnet sera sympa pour dépanner cette année en attendant qu'il soit plus ajusté l'année prochaine :o) 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)