dimanche 29 septembre 2019

Crash-Livre - 1001 Robes - Michèle Thenot



Il y a des achats raisonnés et des compulsifs. Ici, c'est un achat éclair. J'ai aperçu ce livre sur le blog de Bee Made (l'un des blogs couture que je suis depuis mes débuts et qui ne m'a jamais déçu), 5 min après le livre était dans mon panier, 2 jours plus tard dans ma boite aux lettres, le lendemain j'avais la robe sur le dos.


J'ai eu tout le weekend pour le lire entièrement et il m'a tellement convaincu que j'ai cousu ma version de la petite robe. Je peux donc vous faire mon retour (trèssssssssssss) détaillé dans cet article.

LE LIVRE
 


Il s'agit du livre 1001 robes de Michèle THENOT aux éditions La Plage. 
Cet éditeur sort de très bons livres de couture, notamment Coudre le Stretch qui est pour moi le meilleur livre de ma biblio couture (je vous en parle en détail dans cet article crash-livre).

Je ne connaissais rien de ce livre à part ce qu'en a dit Bee Made, la blogueuse mais il m'a intrigué et j'ai voulu en savoir plus.

1001 robes est un livre de 168 pages (ce n'est pas rien) dans un format moyen (24 x 17 cm) à la couverture souple. Il est livré avec une page patron taille réelle recto/verso.
Il fait suite à son premier ouvrage 1001 tuniques que je ne connais pas du tout.

Je n'avais pas fait le lien mais Michèle THENOT a participé à une édition de Cousu Main, l'émission de M6 que j'ai adoré regarder.

LE CONCEPT

Le concept de ce livre fait rêver : pouvoir coudre une robe cintrée ou droite sur-mesure, aux multiples variantes. Moi, ça m'a parlé de suite. La petite robe, le classique de la garde robe mais qui demande un ajustement parfait !

LES VERSIONS

Ce livre contient 2 patrons de bases (des tailles 34 à 46) : la robe cintrée droite sans manche et la robe cintrée droite avec manches 3/4. C'EST TOUT !
Vous allez me dire que c'est peu, certes, présenté comme ça, je le conçois. Mais mais mais, vous vous doutez bien que si ce livre m'a plu, c'est qu'il contenait bien plus.

Michèle, l'auteur, explique au fil des pages comment modifier votre robe pour qu'elle soit l'image exacte de ce que vous avez dans la tête. 
Cela passe par :
- la forme : droite, cintrée ou mi-droite mi-cintrée
- non doublée, doublée entièrement, doublée partiellement
- les variations : avec empiècements haut ou bas, charleston, boule, trapèze
- sans manches, avec manches courtes, 3/4, longues, à revers, mancherons, ballons,  boules, chemises
- encolure ronde, fendue, boutonnée, patte polo
- sans poches ou avec poches plaquées, pointues, arrondies, fantaisies, invisibles, zippées, passepoilées, pattes, rondes....
- boutonnée devant ou dos, fermeture zippée invisible, classique, fantaisie, sans fermeture
En gros, Michèle décline sa robe dans 8 variations, 3 encolures, 8 manches, 18 poches, 6 systèmes de fermeture. Je vous laisse compter le nombre de versions possibles, nous avons dépassé les 1001 ! 



Je vous laisse zieuter le sommaire :

Le livre contient quelques photos de déclinaisons possibles. Ne cherchez pas, les photos sont très très rares dans l'ouvrage, il y en a 24 au total, pas plus, pas moins. Moi qui adore les photos comme support, disons que je ne suis pas gâtée.
Voici les versions qui m'ont plu : 
La quête de la PRN (Petite Robe Noire) parfaite
Un type de robe que je n'aurai jamais cru plaisante pour moi mais ici, je fonds. Je l'imagine dans un tissu plissé noir.
La robe en jean boutonnée (ou pressionnée) au dos. Ma prochaine version sans aucun doute dans un jean un peu stretch à paillettes de mon stock :o)

FINITION D'ENCOLURE

C'est pour moi une étape cruciale. Je déteste les finitions d'encolure en biais. On voit ça partout, de nombreux patrons proposent cette finition. Pourtant, je trouve que le résultat est toujours décevant, très compliqué à faire joliment. Le choix du biais est méga important sinon ça cartonne l'encolure de la robe. Bref perso je déteste !!!

Un chapitre détaillé est réservé à la pose de biais pour l'encolure ou les emmanchures. Mais heureusement, Michèle propose la finition avec parementures dans les explications de montage de toutes ses versions. Ma technique fétiche pour des encolures parfaites !! Je valide !!

LES EXPLICATIONS


Le livre utilise des schémas pour expliquer les étapes de montage, les astuces... Ils sont très clairs, rigoureux et lisibles.
Un texte concis les accompagne. A la première lecture, j'ai trouvé tout très clair.

Chaque grande version possède ses propres pages d'explications. Résultat, si on veut faire une robe à empiècements, on se réfère au chapitre de montage de cette version. Idem pour les patrons de bases non doublées, doublées, la robe trapèze, boule, mi-droite mi-cintrée, la robe avec partie basse, Charleston... On n'a pas besoin de passer d'une page à l'autre, c'est bien fait.

LE NIVEAU

Le livre indique que c'est accessible aux débutantes.
Je suis mitigée sur la question. Ce livre m'a paru très clair mais je commence à avoir de la bouteille et ce n'est pas ma première robe. 

Si je me mets à la place d'une débutante, je pense qu'il manque quelques clefs :
- comment reporter les pinces sur le tissu (il y a des techniques pour se faciliter la vie)
- un chapitre sur la façon de reporter le patron sur le tissu, avec quel matériel
- des explications sur la façon de surfiler si on ne possède pas de surjeteuse pour avoir de jolies finitions
- un point sur la couture à l'anglaise peut être?

Donc en gros, oui, ce livre peut être accessible aux débutantes qui ont déjà expérimenté la couture d'une robe pour enfant par exemple ou quelque chose approchant. Il n'est par contre pas destiné aux grandes débutantes à mon sens.

LES PATRONS DE BASE



Le livre contient 2 patrons de base : la robe cintrée avec manches et la version sans manche. Le patron n'est pas le même car les épaules sont retravaillées d'une version à l'autre.

La robe est cintrée par des pinces poitrine ainsi que des pinces de taille devant et dos.

Le modèle est simple, classique et intemporel.

LA PAGE PATRON ET MARGES

Le patronage a été réalisé par Raphaëlle, la créatrice de la marque de patrons Ready To Sew. Je n'ai pas encore eu l'occasion de coudre un modèle de la marque mais mes amies couturières qui connaissent m'ont toutes dit que cette marque de patron est top et taille parfaitement. Ça donnait envie.

Le page patron est petite (normal, 2 devants, 2 dos et 1 manche). Elle est claire et facile à recopier. Les patrons vont des tailles 34 au 46

Les marges de couture ne sont pas comprises mais cette fois, je ne vais pas râler. C'est NORMAL. Le patron étant voué à être modifié pour obtenir LA version de son choix, il faudrait enlever les marges de couture pour devoir les rajouter plus tard. C'est une perte de temps.

LES ADAPTATIONS

Michèle attaque ce livre directement en abordant le fait que la couture c'est chouette mais c'est encore mieux quand c'est adapté à sa morphologie. 

Voici le tableau des mensurations pour vous donner une idée : 
Les modèles de base sont prévues pour une stature allant de 1.65 à 1.70 m et pour un bonnet B/petit C. Ce sont les références de pratiquement tous les patrons du commerce.



Heureusement, tout le monde ne rentre pas dans ces standards et forcément il n'est pas rare de devoir faire des modifications de poitrine, de stature, de pinces, de buste... Et de suite, la couture peut devenir sacrément relou !



Michèle nous prend par la main et aborde ce thème étape par étape. Elle explique comment modifier le patron pour l'adapter à votre poitrine, votre buste, votre stature...
Ensuite, elle conseille vivement de réaliser une toile dans un vieux drap, rapide, sans se soucier des ourlets... Juste pour se faire une idée. Et de là, elle explique comme résoudre tous les problèmes que vous avez rencontré :
- buste trop long ou trop court
- poitrine qui serre ou qui baille
- encolure qui baille ou étranglante
- les pinces poitrine ou de taille mal placées
- peu d'aisance dans les manches
- le dos qui baille
- ...
Vous pourrez ainsi tout corriger pour enfin coudre LA robe de vos rêves. 

Perso, les toiles et moi on est fâché. J'ai peu de temps pour coudre et j'ai du mal à me dire que je vais devoir utiliser ce précieux temps pour faire une toile. Résultat, il arrive de temps en temps de gâcher du beau tissu parce que le modèle ne taillait pas bien. On ne peut pas tout avoir...

LES TISSUS

Les modèles sont adaptés aux tissus chaine et trame c'est à dire non stretch. Vous pourrez les coudre dans des tissus légérement extensibles (un mélange de jean, de cotonnade) mais n'essayez pas dans du jersey, ça ne servirait à rien, ce n'est pas fait pour ça !

Au niveau métrage, c'est une belle surprise car une robe droite nécessite peu de tissu !

LA ROBE

J'ai testé le livre à fond et j'ai donc cousu ma version de la petite robe.

      La version

J'ai choisi la robe de base, non doublée, cintrée avec manches courtes.
J'ai choisi de réaliser une parementure pour border mon encolure. 
J'ai posé une fermeture éclair classique au milieu dos en suivant les explications du livre.

      Le Tissu

J'avais dans mon stock un lainage fin tartan dans les tons bleus marine et vert. C'est un mélange contenant de la laine mais pas que ça. Je l'ai acheté il y a au moins 1 an chez Myrtille Tissu Rennes dans l'optique de me coudre une jupe. Et puis finalement, je ne l'ai jamais cousue. J'avais suffisamment de métrage pour réaliser cette robe (même si j'ai du couper les manches dans le mauvais sens du tissu, j'espère qu'elles ne vrilleront pas). Le tissu est dense, souple, un peu épais. J'espère qu'il vieillira bien au fil des lavages... Je le trouve parfait pour cette robe, j'adore.

      La taille

J'ai suivi à la lettre le tableau de mensurations et je suis dans une fin 38 en poitrine, 40 taille, 40 hanches. Ma stature étant de 1.71 m, j'ai volontairement choisi de ne pas faire d'ajustement (le modèle va pour les statures de 1.65 à 1.70). Je fais un petit bonnet C, pile aussi dans le standard.
J'ai coupé un 40 partout (je suis carrée des épaules, j'ai toujours peur que ça soit trop étroit en 38).

A l'essayage (sans les manches), j'ai trouvé que je flottais un peu au niveau de la poitrine (normal, j'étais plus sur une fin de 38 pour la poitrine que sur le 40 que j'ai finalement coupé). J'ai donc recousu 1 cm le long des 2 côtés. J'ai cousu le bas des manches à 2 cm pour rééquilibrer. A l'essayage, c'était parfait ainsi !

J'ai utilisé des marges de couture de 1 cm et j'ai ajouté 5 cm au niveau de l'ourlet (et j'ai bien fait sinon elle aurait été courte). J'ai même choisi de faire un ourlet à simple repli (plutôt que double comme j'avais en tête) pour gagner quelques cm sur les cuisses.

      Modifications Apportées

J'ai creusé l'encolure du patron de 2 cm. Je n'aime pas les encolures trop prés du cou, ça me gène alors de base, je creuse.

J'ai réalisé un ourlet à simple rentré que j'ai au préalable surjeté et surpiqué avec un point zig-zag.

Pour les manches, j'ai réalisé un ourlet à double rentré que j'ai aussi surpiqué au point zig-zag.

Je n'ai pas entoilé la parementure comme conseillé tout simplement parce que je n'avais plus de thermocollant adéquat en stock. Je verrai à l'usage si mon impatience a eu raison de moi...

      Les photos

Sans déc, c'est pas la classe rock cette robe?  Je suis tout simplement sous le charme, je l'ADORE
Le fit est vraiment parfait, c'est incroyable que ce soit moi qui ait cousu cette petite merveille !! Pourtant, sur cintre, elle ne paie pas de mine.









MES REMARQUES

Évidemment, j'ai des remarques à faire qui me sont venues au fil de la lecture. Ce sont des manques que j'ai ressenti : 

- la customisation est laissée libre. Dans un sens, c'est chouette. Mais il serait plaisant d'avoir par exemple des idées de mesures pour les manches courtes par taille. Ici, j'ai coupé à l’œil, j'ai du enfiler la robe et faire l'ourlet sur moi.

- idem pour les parementures. Il est toujours agréable d'avoir une largeur conseillée.

- pour la version Charleston, il n'est pas indiqué à quel endroit il faut couper le bas de la robe pour avoir un modèle harmonieux. C'est libre, soit, mais si on se trompe, la robe ne sera pas joli car disproportionnée.

- il manque des éléments sur le matériel de couture sympa à posséder

- il y a certains sujets qui sont abordés de manière légère pour les débutantes (le surfilage notamment) 

- certains modèles sont un peu "vieillots" dans la forme ou encore les tissus. Ils ne m'ont pas donné trop envie (comme la robe version boule qui est ... boule quoi, un peu meringuée :o). La robe trapèze aussi qui ne correspond pas trop à ce que j'aime porter. Il y en a pour tous les goûts et c'est tant mieux.


CE QUE J'EN PENSE

J'ai bien aimé ce livre, le lire, dans un bon bain chaud, hummm. J'achète rarement de livre de couture et j'aime ne pas me tromper quand c'est le cas (c'est un petit budget quand même !). Ici j'ai appris des choses, j'ai creusé certains sujets, j'en ai conforté d'autres.


Il a fini de me conquérir quand j'ai enfilé la robe sur le dos, elle était parfaite : la coupe, l'ajustement, les pinces, la forme, le fit, les manches... Tout, parfaite, géniale, petite danse de la joie.
C'est donc un très bon livre, bourré d'astuces, d'enseignements, avec lequel on grandit. Et cerise sur le gâteau, les patrons proposés sont ultra soignés et qualitatifs, ils taillent parfaitement, aucune mauvaise surprise, que du bonheur.

Est-ce que je le conseille? Évidemment, c'est un grand OUI, foncez les yeux fermés.

OU LE TROUVER?



1001 robes est disponible partout pour 24.95€
Je l'ai acheté sur cette boutique et je l'ai reçu 2 jours après, sans frais de port.

4 commentaires:

  1. Oh merci pour cette analyse et ce retour. Je n'ai volontairement pas parlé du matos, on trouve ça dans tous les bouquins. Les autres remarques ( pinces, surfilages) je les note dans un coin pour le prochain bouquin ( serait-on jamais....!)
    Oh tu oses traiter de meringue la robe boule !!!!
    Bravo pour ta robe qui te va drôlement bien et n'oublie pas que faire une toile est un vrai fain de temps....et quelquefois d'argent !

    RépondreSupprimer
  2. Pfff le correcteur du téléphone a sévi : sait-on jamais
    Un vrai gain de temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous souhaite qu'il y en ait un 3e. Celui-ci m'a emballé ! Je me note dans un coin la toile, un jour je ferai sans doute les choses bien et dans l'ordre :o)

      Supprimer
  3. Merci pour ce long article !
    Vous êtes canon, ta robe et toi !! ;-))

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)