mardi 23 mars 2021

Une robe Mia rouge

    La robe (et cet article) date d'un an, en plein premier confinement. Le soleil revenant, je me dis que c'est le moment de la poster.

  Le tissu avait été commandé initialement pour figurer dans mon prochain livre (tic tac, encore quelques semaines avant la sortie). A la réception j'ai craqué et je l'ai cousu pour moi, le jour même ! Heureusement, Marie, la gérante de la boutique Lulu La Luciole, l'a remis en stock la semaine suivante et j'ai pu en recommander un morceau pour le projet d'origine.

Pour voir toutes mes versions de la robe Mia, cliquez-ici.

DÉTAIL DU PATRON

- J'ai dégainé le patron de la robe Mia (que vous pouvez trouver ici), encore et toujours. C'est le patron de robe femme que je me suis cousu le plus depuis sa découverte l'année dernière. Sa simplicité permet de mettre en valeur les tissus chargés sans en rajouter.

De plus, la coupe est plus que flatteuse, confortable et facilement portable. Elle a tout pour plaire :o)




   Je vous parle de la robe Mia dans un article crash-test détaillé où je vous dis où le trouver, est-ce qu'il vaut le détour, comment il taille, les problèmes rencontrés... 







   J'ai depuis ajouté un hack pour modifier le patron afin d'obtenir un cache-cœur plus englobant (et adapté aux poitrine supérieures au bonnet A) que la version originale.




Vous trouverez aussi un hack pour réaliser la robe d'un seul tenant pour mettre en valeur vos panneaux.




TISSU UTILISE


Il s'agit d'un jersey de la marque Hamburger Liebe venant de la boutique Lulu La Luciole. Je dois dire que je suis totalement sous le charme de cette marque. Chaque collection est une vraie réussite, un cocktail gagnant de couleurs et de motifs originaux. Ce jersey n'est plus en stock mais il y a bien d'autres merveilles à dénicher :o)

Les tissus de la marque sont qualitatifs, composés de coton et d’élasthanne ce qui en font des produits qui ne se détendent pas quand ils sont portés (contrairement au 100% coton). Je vous les conseille +++. J'en ai cousu ici par exemple (qui est mon coup de cœur "tissuresque" de tous les temps).

J'ai utilisé un bord-côté bleu électrique (trouvé sur la même boutique) pour donner du peps.

MATÉRIEL 

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !



Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).




TAILLE CHOISIE ET PROBLÈMES

Lisez bien l'article crash-test sur le modèle pour savoir quelle taille choisir et les ajustements qu'il faudra faire en fonction de la version.

Perso, je suis partie sur la version avec l'encolure ronde en taille 42 et en respectant les marges de 1 cm.
J'ai allongé le corsage et la jupe. Il est important que la taille de la robe tombe sur votre taille naturelle. Pour cela, mesurez-vous de l'épaule jusqu'à la taille et vérifiez sur le patron.

MODIFICATIONS APPORTÉES

- Allongement de 3 cm des pièces corsages (sur les repères indiqués) et 3 cm au niveau de la jupe pour mon 1,71m.

- J'ai cousu pratiquement tout à la surjeteuse.

TECHNIQUES

- L'assemblage est ultra facile, il suffit juste de s'y connaitre un peu en jersey. Je vous conseille de lire mon article dédié à la couture des tissus extensibles à la machine, j'y livre toutes mes astuces.

PROBLÈMES RENCONTRES


- Aucun


RÉSULTAT

Le rouge est mon pécher mignon alors je ne pouvais pas passer à côté de ce tissu. Le modèle est vraiment génial, le tissu est un bonheur à coudre et à porter, bref c'est une projet que j'ai adoré réaliser et une robe que j'aurai de nouveau plaisir à porter cette année.





2 commentaires:

  1. Merci pour ton article, super bien expliqué. J'ai ce patron mais je ne l'ai pas encore cousu...

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)