mardi 10 mars 2020

Brève de Couture - Entretenir sa machine


Je me suis aperçue récemment en cours que peu de mes élèves entretenaient leur machine. Je vais vous en glisser quelques mots ici car c'est une étape primordiale à faire régulièrement !


Retrouvez tous mes billets "Brèves de couture" en cliquant ici.

Quand j'ai eu ma première machine neuve, une Singer, la notice stipulait explicitement qu'il n'y avait pas besoin de l'entretenir (huiler...), qu'elle "s'auto-entretenait". Naïve, je l'ai cru en louant les mérites de la modernité.
Edit : Je me rend compte que ce sont aussi les préconisations de la marque Brother qui indique que les éléments de leurs machines sont imprégnés d'huile à la création. Mouais, je ne sais pas comment des éléments métalliques très sollicités peuvent être suffisamment lubrifiés à vie...

Après quelques années d'expérience et surtout des échanges avec des professionnels, il s'est avéré que tout cela est FAUX.
N'importe quelle machine est mécanique (même les machines électroniques qui sont en fait des machines "electomécaniques") et comme toute mécanique qui se respecte, elle doit être entretenue.

On m'a expliqué, sans langue de bois, que certaines marques précisaient cela dans la notice pour que la machine s’abîme plus vite et qu'on en change donc plus souvent. Vous savez, l'obsolescence programmée, toussa toussa. Soyons plus malins.

J'entretiens régulièrement ma machine à coudre :
- en faisant un nettoyage/huilage : normalement toutes les 10 h de couture (mais c'est de la théorie hein, je le fais quand j'y pense et que j'ai 10 min devant moi).
- en la mettant en révision chez un professionnel. Perso, j'essaye de le faire tous les 3 ans. La dernière fois ça m'a coûté 45€ pour une révision complète. Ce n'est pas un petit budget mais c'est nécessaire pour gagner en confort de couture et en durabilité.
Renseignez-vous si la boutique entretient la marque de votre machine (elles sont souvent spécialisées dans certaines marques) et demandez un devis.

 Comment nettoyer et huiler sa machine :

- Enlevez le pied et la plaque à aiguilles. Sur ma S5, j'ai un levier spécial. Sur les autres machines il faut enlever 2 ou 3 vis avec le petit tournevis livré avec la machine.

- Enlevez la canette et le porte-canette. Le boitier apparaît.

- Attention aux cœurs sensibles, cette étape peut faire apparaître de la crasse à foison, préparez-vous !!

- Avec le pinceau livré avec la machine, enlevez la poussière, les particules de tissus, peluches... Si vous n'avez encore jamais fait la manip, il peut y avoir du boulot. Frottez partout.
Il existe des bombes d'air comprimé mais je ne sais pas si c'est bien ou pas. Tantôt je lis que oui, tantôt je lis que ça peut incruster la crasse dans des endroits inaccessibles.  A vous de choisir... Perso, je n'en utilise pas, je prends mon pinceau et je souffle sur les saletés.

- Achetez un petit flacon d'huile spéciale machine à coudre.

- Si votre boitier à canette est horizontal, vous voyez un petit rond au milieu, il s'agit d'un tampon. 

- Mettez une goutte d'huile (spéciale machine à coudre) et répétez l'opération jusqu'à ce que le tampon sature d'huile. 1 ou 2 gouttes suffiront. Attendez que chaque goutte soit absorbée avant d'en remettre une.

- Dans le cas d'un boitier à canettes vertical, huilez le pourtour métallique.

- Huilez le bras à aiguille de la machine. Certains modèles permettent d'accéder facilement au bras, sur d'autres il va falloir enlever une vis pour ôter le capot. Mettez 2 gouttes en haut du bras et faites-le fonctionner en actionnant le volant pour qu'il monte et descende.

- Remontez le tout

- Prenez une chute de tissu et faites quelques points pour absorber l'huile qui pourrait avoir migré vers l'aiguille.

- C'est tout, votre machine est prête à repartir pour plusieurs heures de boulot. Vous ne verrez peut-être pas une grande différence d'utilisation mais croyez-moi, votre machine vous remerciera.

PS : il est possible que la notice de la machine précise d'autres zones à nettoyer régulièrement. Il suffit de regarder les schémas comme ici. Sur la mienne, il est indiqué par exemple d'enlever le petit capot où passe le fil pour nettoyer dessous.
Pour rappel, ma machine est une Janome S5 et je vous en parle en détail dans cet article.

5 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour vos conseils.
    Je suis passionnée de couture, mais ai appris sur le tas.
    En janvier, à cause d'un accident difficile à raconter brièvement, ma chienne a fait décoller la machine que j'utilisais. Vol panne par dessus et sur mon dos et atterrissage catastrophique au sol. Devant mon désespoir, une de mes filles l'a entièrement désossée, 8 heures de boulot, réparations diverses nettoyage et remontage. ...pour une machine quasi neuve, inutile d' en racheter une.
    Alors oui, oui et oui, entretenons, huilons nos chères machines.
    Kate

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour et merci.. c'est vrai que je ne pense pas à le faire systématiquement.. aussi .. dès demain.. 😉
    Jacqueline..😁

    RépondreSupprimer
  3. J'ai une brother et effectivement ils disent de ne pas huiler, mais j'ai aussi un doute...je démonterai soigneusement pour le faire quand même, je pense ^^

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces précieux conseils
    Mais sur Paris la révision c’est 95€ .... abusé quand même

    RépondreSupprimer
  5. Un souci de fil qui casse un boucle ; du fil changé, renfilé, des bobines remplacées, une aiguille changée... et ce bruit de frottement... j'ai démonté, dépoussiéré, huilé (même si le huilage "à vie" était présent...) et miracle ! ça refonctionne. Merci pour ce super tuto, je n'aurais pas su où mettre l'huile sans ça ^^

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)