lundi 2 septembre 2019

Un plantain à la mer


L'année dernière, j'ai été prise de l'envie frénétique de coudre pour moi, encore et encore. C'est assez rare pour être souligné. J'ai donc enchaîné les sweats et les tee-shirts, des projets rapides et funs à réaliser.

LE PATRON
 


- Il s'agit du tee-shirt Plantain de Deer and Doe (la version rééditée) que vous trouverez gratuitement sur le site de la marque. C'est un patron PDF, allant des tailles 34 à 52. Je vous en parle en détail dans mon article crash-test. Je vous y explique comme il taille, son niveau de difficulté, est-ce qu'il vaut le détour...

Vous pouvez voir toutes mes réalisation de ce tee-shirt ici.

S'il ne fallait garder qu'un seul patron de tee-shirt stretch, c'est celui-ci !

CUSTOMISATION - Empiècements aux Épaules

J'ai customisé mon Plantain en ajoutant des empiècements aux épaules dans un bord côte assorti (je n'avais pas de jersey noir sous la main) et j'ai souligné le tout par un passepoil rouge. 

Je vous ai rédigé un tuto complet en photos dans cet article
Ca fonctionne avec tous les patrons de robes, sweat, tee-shirt réalisés en jersey.

TISSU UTILISE
 


Du noir, du blanc, des pointes de rouge, une histoire racontée, des belles sirènes, il n'en fallait pas plus pour que ce jersey fasse fondre mon cœur.
Un peu old school avec des motifs très fins et détaillés, il est vraiment magnifique. Et niveau qualité, c'est du Lillestoff signé Susalabim donc forcément c'est le top !
Je l'ai trouvé sur la boutique de Lulu La Luciole il y a des mois et malheureusement il n'est plus en stock :o(

MATÉRIEL

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


Vous pouvez consulter mes bons plans d'achat de matériel de couture en cliquant ici.

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !



Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).







TAILLE CHOISIE
 

- Pour une fois, j'ai voulu tester en respectant à la lettre de tableau de mensurations. D'habitude, je pars sur un 42 partout (par flemme de grader en différentes tailles). Ici, en me référant au tableau de mensurations, j'ai fait un 42 aux épaules qui part sur un 44 à la taille et aux hanches.
Résultat, le tee shirt est plus évasé sur la normale (logique) et je pense qu'il a la vraie forme du Plantain. Ça n'est pas moche du tout, je le porte régulièrement mais je dois avouer que je préfère tout de même quand c'est un peu plus près du corps. Je reviendrais donc à la taille que je couds habituellement, soit un 42 partout. 
Ca fait longtemps que ça me taraudait, j'ai testé et maintenant je sais :o)

- J'ai allongé en longueur de 4 cm pour mon 1.71m.

TECHNIQUES UTILISEES

- coudre du jersey. Mon tuto technique pour coudre les matières extensibles avec uniquement sa machine à coudre.

- poser une bande d'encolure 

- poser des empiècements aux épaules (mon tuto est ici)

- Si vous voulez appréhender le monde du stretch de manière très efficace, ludique, pédagogue et claire, je vous conseille d'acheter le livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson. Je vous ai rédigé un article où je vous en parle plus en détails. J'ai tout appris grâce à cette bible que je feuillète encore régulièrement quand j'ai un doute.

MODIFICATIONS APPORTEES
 

- j'ai assemblé 80% de ce tee shirt à la surjeteuse et toutes les surpiqûres ont été réalisé à la machine. J'utilise systématiquement mon pied à double entrainement quand je couds du stretch. Mon article plus détaillé sur ce pied est visible en cliquant ici.

- j'ai réalisé des simples replis au niveau des ourlets que j'ai surpiqué à l'aide d'un point triple élastique et j'ai coupé le surplus de tissu à raz. De nombreux vêtements du commerce sont finis comme ça. 
Désormais, je fais un peu différemment. Je surfile à la surjeteuse le bord de mon tissu et ensuite je fait un ourlet à simple repli maintenu par un point triple stretch ou un zig-zag (si je souhaite que mon ourlet ne rebique pas par la suite).

PROBLÈMES RENCONTRES

- Aucun, je connais le modèle par cœur, j'ai déjà cousu au moins 4 hauts avec la technique des empiècements épaule... Bref, j'étais en terrain conquis.


RÉSULTAT

  J'adore ce modèle, je le couds encore et encore sans jamais me lasser. C'est un basique féminin, bien coupé, à l'encolure parfaite (pas trop décolleté, pas trop peu) et pour couronner le tout il est gratuit. Le tissu est un coup de cœur et il va avec tout. Que demander de plus? :o)






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)