lundi 22 juin 2020

Crash-Test - Robe Savannah - Atelier Jupe


Marie, la gérante de la boutique Lulu La Luciole, m'a demandé si je souhaitais découvrir une nouvelle marque : Atelier Jupe.
Cette marque vend des tissus et propose des patrons pour les mettre en valeur, c'est pas génial ça ?
De suite, j'ai apprécié l'idée, tester une nouvelle marque de patron et une nouvelle marque de tissu en même temps, je ne pouvais pas refuser.

DÉTAIL DE LA MARQUE

- Atelier Jupe est une jeune marque de tissus et patrons pour femme. Elle propose pour le moment un patron de pantalon ample, 3 robes et 1 chemisier. Tous les patrons sont à réaliser en tissu souple et fluide comme la viscose que la marque propose également.

- La gamme de viscoses proposée par la marque est assez étendu et les imprimés sont vraiment très beaux.

DÉTAIL DU PATRON

- J'ai choisi la robe Savannah. Je n'ai jamais porté de robe longue et là, c'était le moment de tester. Vous pouvez trouver le patron (et les tissus de la marque) dans la boutique Lulu La Luciole. Ce patron est disponible des tailles 34 à 50.

La robe Savannah est une robe longue porte-feuille (comprendre qu'il n'y a pas de boutons ni de zip à poser), cintrée à l'aide de pinces dos et poitrine, avec une ceinture, empiécement dos et une jupe asymétrique (le dos est plus long que le devant). J'ai adoré ce point, elle parait plus légère qu'une robe longue classique tout en étant très originale.

- Le livret d'instructions est présenté en 3 langues dont le français. Il comprend des schémas accompagnés de beaucoup de texte. Les schémas ne sont pas toujours limpides, heureusement les explications ne sont pas avares en mots!
Chaque schéma reprend le numéro de la pièce de tissu qui est indiqué sur la page patron, c'est clair et ça permet de suivre.

- Le livret contient un plan de coupe des pièces, c'est top car ça aide à savoir comment placer les tissus pour optimiser la coupe et ça évite des erreurs (surtout pour les débutantes).

- La page patron est assez claire mais demanderai peut être de la couleur ou une différence de trait pour différencier les tailles. Les marges de couture ne sont pas comprises. Un tableau dans le livret d'instructions indiquent où elles doivent être ajoutées : 

- Les finitions intérieures sont soignées. Le montage astucieux permet de doubler le haut du corsage dos ce qui permet de cacher les coutures d'épaule. L'encolure est aussi doublée ce qui évite d'avoir à poser un biais à cheval (ce que je déteste). J'ai très peu utilisé ma surjeteuse dans ce projet (uniquement pour coudre les côtés du corsages, manches et jupe). La ceinture est doublée ce qui rend totalement invisible l'assemblage de la jupe. C'est un modèle bien pensé et bien fini !

TISSU UTILISE


J'ai mis du temps à choisir la viscose pour réaliser cette robe. J'ai longuement hésité entre la tropicale et la viscose bleue à lignes colorées. J'ai finalement opté pour la tropicale car j'avais une envie de vert (que je porte rarement et que j'aime pourtant beaucoup). Les photos ci-dessus sont été extraites de la boutique de la marque.

En vrai, voilà à quoi ressemble le tissu tropical : 
Il y a des touches de vert fluo, les couleurs sont dingues, je suis totalement sous le charme. Le design est sublime, je ne regrette pas mon choix. Il y a des touches de fluo, de rouge, de turquoise, de rose, le tout est harmonieux et totalement tendance !

La viscose Atelier Jupe : 
- n'est pas transparente (le pied, pas besoin de doubler, c'est assez rare avec ce type de tissu)
- est "stable", elle se coud facilement pour une viscose car elle n'est pas trop glissante ou fuyante.
- est assez épaisse et dense ce qui m'a permis de la travailler sans avoir besoin d'amidonner le tissu avant de le couper
- ne froisse pas beaucoup pour une viscose. Les photos ci-dessus ont été prises à la sortie du sèche-linge, en ayant laissé le tissu refroidit un peu dans le tambour. Je n'ai même pas eu besoin de le repasser, je n'en revenais pas !!!
- se repasse comme un rêve. Dans ce genre de projet, j'aime repasser régulièrement au long de l'assemblage pour bien positionner les coutures. Ici, la viscose réagit au doigt et à l’œil, c'est surement du à son épaisseur et sa densité.
--> En gros, c'est la viscose de la plus grande qualité que j'ai pu coudre jusqu'à présent, cette marque gagne a être connue.

J'ai cousu la même semaine une viscose de la marque Riffle Paper Co qui est une marque reconnue (qui fait des designs magnifiques). Quelle galère comparé à la viscose de Atelier Jupe !! Elle froissait rien qu'en la regardant, j'ai du l'amidonner car elle était trop glissante, j'ai du épingler plus que de raison pendant la couture...

MATÉRIEL 

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables
- le papier patron idéal !




Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).



TAILLE CHOISIE


Vu la coupe de la robe, seules les mesures poitrine et taille sont importantes (et encore, la robe se nouant à la taille, on peut l'ajuster comme on le souhaite).
Je suis sur un grand 38 en poitrine (je fais 93) et pile un 38 en taille (je fais 76). Hummm, que faire... Je suis assez carrée des épaules et j'ai eu peur d'être à l'étroit dans un 38.

Heureusement, le livret d'instructions comprend les mesures du vêtement fini. Je trouve que ça aide vraiment à choisir la bonne taille quand on hésite :
Sans hésitation, je suis partie sur un 40, c'est une première, d'habitude je suis sur un 42 en patron dans les autres marques. Atelier Jupe a l'air de s'être calée sur les tailles du commerce (car je fais un 40 dans le commerce). c'est rare et intéressant car on est moins perdue (surtout quand on débute et qu'on fait l'erreur de choisir sa taille habituelle sans se référer aux tableaux de mensurations).

Pour être certaine de mon coup, j'ai ajouté les marges de 1.5 préconisées et j'ai cousu à 1 cm pour gagner un peu en largeur et en hauteur.

J'ai allongé les pièces devant (juste en dessous de la pince poitrine) et dos (juste au dessus de la pince) de 3 cm pour ma stature de 171 cm. Après essayage, ce n'était pas nécessaire, ayant diminuer les marges de couture, la ceinture était suffisamment large pour gagner les centimètres manquant pour arriver sur ma taille naturelle.

J'ai coupé 3 cm au niveau de l'ourlet de la jupe, elle était bien trop longue et j'ai réalisé un ourlet à double repli de 1.5 cm.

Résultat, la robe est nickel, j'ai bien fait de partir sur un 40. J'aurai même pu conserver les marges de couture de 1.5 cm, elle aurait été un chouilla plus ajustée. J'aurai du me fier les yeux fermés au tableau de mensurations :o)

MODIFICATIONS APPORTÉES

- Je n'ai trouvé nulle part l'indication de stature du modèle, j'ai donc écrit à la marque qui m'a répondu dans la journée en m'envoyant la photo d'une réalisation sur une personne qui mesure exactement comme moi (171 cm). Atelier Jupe, si vous passez par là, ça serait bien de l'ajouter !!! ;o)

- Je me suis mesurée entre le milieu épaule et ma taille naturelle et j'ai comparé avec le patron du devant. Il manquait 3 cm environ, je les ai donc ajouté mais ce n'était finalement pas nécessaire pour ma stature de 171 cm.

- J'ai surpiqué l'ourlet le long de l'encolure devant, ça me gênait de le laisser "volant" comme préconise le modèle.

TECHNIQUES

- Il faut savoir coudre des tissus fluides et souples. Je vous conseille d'aller lire mon article dédié qui vous donne toutes les astuces nécessaire.

- la couture des pinces, je vous en parle en détails dans cet article technique.

PROBLÈMES RENCONTRES

- J'ai du découdre une seule fois (ça m'a étonné car dans ce genre de projet, le découd-vite n'est jamais très loin). Les explications sont claires et le montage assez simple car il ne contient pas de zip, boutonnière ou tout autre système de fermeture.

RÉSULTAT

C'est une robe qui a de l'allure et qui reste portable au quotidien. Ma fille a fait un "wouahhhhhhh" devant mon mannequin de couture et s'est empressée d'ajouter "je veux la même, je veux la même".











4 commentaires:

  1. cette viscose donne envie ! Bravo très jolie robe ;)

    RépondreSupprimer
  2. Rhoooo elle est canon cette robe !!! ET ce tissu ...
    La fente ne remonte pas trop haut au niveau des cuisses ?? Avec mes gros cuissots et mes genoux cagneux j'hésite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas du tout, l'ouverture monte juste en dessous des genoux :o)

      Supprimer
  3. joli modèle
    parfaite réalisation
    et beaucoup de renseignements et de photos
    bravo et merci

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)